Monthly Archives: November 2011

Fukushima en chiffres, 8 mois après la catastrophe


Rien de tel que des chiffres pour attiser les consciences de notre société très rationnelle. Les chiffres comme les images parlent d’eux-mêmes sans besoin de commentaires superflus. Voici notre 2ème article sur Fukushima, le 1er ayant été publié 10 jours après la catastrophe du 11 mars, dans la foulée du sentiment de révolte et d’impuissance qui m’avait envahie.

WE LOVE ATOM de Noriaki Imai ©in-fuseon

Avant de faire le tour des chiffres, je veux donner un petit coup de pouce à la très généreuse initiative de l’atelier Medamothi qui expose les travaux de 43 artistes japonais jusqu’au 4 décembre pour reverser les dons à la Croix rouge du Japon. Si vous habitez sur le canton de Vaud en Suisse, c’est à une vingtaine de km au nord de Lausanne. Sinon vous pouvez télécharger l’image de votre choix pour 50 Euros.

J’ai personnellement choisi l’image d’ATOM de l’artiste Noriaki IMAI qui symbolise le déclin fondant de l’ère nucléaire au Japon, pays qui l’avait pourtant couronné en grandes pompes il y a près de 50 ans – Titre de l’oeuvre: « FUKUSHIMA NUCLEAR POWER STATION (We love ATOM) »

LES CHIFFRES:

C’est l’arrêt de l’alimentation électrique qui a empêché le refroidissement des réacteurs nucléaires endommagés et qui a provoqué la crise nucléaire.
Avec les radiations nucléaires, les conséquences n’arrivent que plus tard. Certes il y a eu malheureusement quelques décès immédiats aux alentours de la centrale. Mais quelles conséquences à partir de maintenant pour les populations, la faune et la flore terrestre et marine?

  • Evacuation de 80’000 personnes dans un périmètre de 20 kms plus 30’000 dans un périmètre de 30 kms au moment de la catastrophe
  • “Des échantillons de sols prélevés à environ 60 kms de la centrale montrent une exposition à des doses de radiation jusqu’à 20 fois supérieures à la dose au delà de laquelle on estime inacceptable le risque de cancer”, La Revue Durable de sept/oct selon le Criirad
  • Les pastilles d’iode devant saturer la thyroïde en iode non radioactif (empêchant ensuite la fixation de l’iode radioactif) n’ont été distribuées que cinq jours après le 11 mars
  • Selon le gouvernement japonais, plus de 160’000 personnes ont été “scannées” en mars 2011 et aucun cas d’irradiation grave n’a été décelé!
  • 5 mai 2011: 1ère visite “humaine” possible des réacteurs depuis la catastrophe
  • 103 ouvriers ont travaillé à Fukushima et ont été exposés aux fortes radiations cumulatives. L’un d’entre eux est décédé d’une leucémie et 3 autres ont été gravement brûlés
  • Accident nucléaire de niveau 7, niveau maximum sur l’échelle internationale  (International Nuclear Event Scale)
  • Difficile pour l’instant de déceler les cancers potentiels dus à l’irradiation face au risque de 40% en moyenne de contracter un cancer pour une toute autre raison
  • Fukushima a distribué des détecteurs de radiation à 280,000 enfants d’écoles primaires et secondaires. Le temps de jeux extérieurs est limité à 2 ou 3 heures par jour.
  • Les compteurs Geiger sont les gadgets les plus populaires jusqu’ à Tokyo
  • Une étude a été lancée pour vérifier la thyroïde de 360’000 jeunes de moins de 18 ans avec l’objectif de les suivre tous les 5 ans. De même auprès de femmes enceintes proches des zones sinistrées. Or cette étude a donné peu de résultats car moins de la moitié des gens y ont répondu. La population a fui et déménagé depuis
  • 2’300 mères japonaises de 28 préfectures du Japon ont organisé un “sitting” en septembre et octobre à Tokyo pour demander la protection de leurs enfants par l’obtention du droit d’évacuer les zones contaminées. Le droit d’évacuer est financé par le gouvernement uniquement si le taux de radioactivité de la zone est de plus de 20 millisieverts par an!

Several thousand people are marching in downtown Tokyo calling on the government to abandon nuclear energy, Sept. 19, 2011 (Photo: Koji Sasahara / AP)

  • Contamination  de l’airévaluation scientifique des émissions de Xenon-133 and Césium-137 dans l’atmosphère dans les 3/4 jours qui ont suivi le tsunami:
    • les émissions de 133Xe ont été évaluées à 16.7 EBq (exabecquerel), ce qui représente la plus grande émission radioactive historique de ce gaz, non associée à un test de bombe nucléaire!
    •  les émissions de  137C sont été évaluées à 35.8 PBq, ce qui équivaut à environ 42% des émissions de Chernobyl
  • Détérioration des niveaux de contaminations radioactives à Fukushima-city, (ville de 300’000 habitants à 60 km de la Centrale) en septembre
  • Contamination alimentaire: taux de radioactivité de l’ordre de 500 becquerels par kilos sur du riz récolté à 56 kms de la centrale en septembre. “40 sites présentaient des taux excédant 5000 becquerels par kg (limite maximum  du gouvernement pour récolter et faire pousser du riz)”. Le 17 novembre, le gouvernement décrète l’embargo sur le riz de la région de Fukushima. L’embargo vise 154 fermes rizicoles, qui produisent au total 192 tonnes de riz par an!
  • Contamination de la mer15’000 terabecquerels ont été rejetés dans l’océan par la Centrale de Fukushima. Des niveaux de 10’000 becquerels par mètre cube (100’000 en avril 2011) ont été détectés en juillet 2011. Des taux dépassant les 500 bq/kg ont été constatés sur 18 espèces de poisson et de fruits de mer.
  • Les terabecquerels de Cesium 137 déversés de mars à Mai dans la mer et dans les airs sont légèrement supérieurs aux quantités rejetées par les essais atomiques dans le Pacifique!
  • Et malgré tout ça….les touristes retournent au Japon: A Kyoto alors que les taux d’occupation étaient de 30% en mars/avril 2011 (contre 95% en 2011!), l’été a été marqué par une reprise avec des taux avoisinant 70%.
  • De nombreuses zones autour de Fukushima pourraient être désertées  pendant des décennies avec des taux de 500 millisieverts par an (contre 1 mSv pour la limite légale qui a été augmentée à 10 mSv après la catastrophe et même 20 mSv pour la préfecture de Fukushima).
  • Et pour finir, 3 jours avant l’embargo sur le riz, visite guidée en images de la centrale de Fukushima par les autorités japonaises pour montrer que tout est rentré dans l’ordre! A vous d’en juger!

Ce sont les conséquences sociales, environnementales et économiques que le peuple japonais supportent désormais.

Sources d’information:
Wikipedia

Huff post Green 

Fukushima Green actions

Reuters, plan d’évacuation

2000watts.org

Criirad

Coup de pouce aux économies d’énergie à Genève


Print screen du logo sur http://www.automnales.ch

Suite au passage à l’heure d’hiver et au changement progressif de saison, je me suis intéressée aux programmes qui aident chacun de nous à maîtriser voire réduire sa consommation d’électricité. Il y a bien les campagnes annuelles de Suisse Energie et l’Energyday depuis 2006, qui sensibilisent le public suisse aux éco-gestes par des campagnes de communication rondement menées. Mais c’est localement au niveau des cantons que des programmes plus concrets engagent les consommateurs.
A l’approche de la 3ème édition des Automnales, la foire d’automne de Genève (11 au 20 nov 2011 à Palexpo), c’est sur l’opération Doubléco d’éco21 de SIG à Genève que se porte mon attention et mes interrogations. Doubléco lancée en 2010 offre de doubler la réduction de la facture d’électricité des particuliers (et des entreprises) qui réussissent leur engagement. Et c’est l’heure de la dernière chance pour les Genevois de rejoindre l’opération!

Print screen d'un visuel sur http://www.eco21.ch

POURQUOI EST-CE ESSENTIEL DE REDUIRE SA CONSOMMATION D’ELECTRICITE?

C’est une étude de l’OCSTAT (Office Cantonal de la Statistique à Genève) qui tire la sonnette d’alarme déjà en 1998. En 40 ans, la consommation d’électricité a été multipliée par 4 à Genève. Et celle-ci continue à augmenter régulièrement d’environ 1.5% par an (soit 50 GWh).
Or, même si le nucléaire est banni par la loi genevoise, il est important de savoir qu’au niveau suisse, le rapport Weinmann d’octobre 2009 (voir le résumé du rapport) démontre qu’il est possible de remplacer la production des 3 centrales nucléaires actuelles (21 TWh/an) par des économies d’énergies et les énergies renouvelables (cumul de 28 TWh/an).

De plus, voici un petit calcul très parlant pour le cas genevois (qui n’engage que moi):
Il démontre des disproportions affolantes entre nouveaux moyens de production d’électricité (et les coûts associés) et la croissance de la consommation.
SIG annonce un investissement de 15 millions de CHF pour une nouvelle centrale solaire sur les toits de Palexpo qui produira 4.2 GWh d’électricité solaire pour alimenter 1’200 foyers genevois.
Or 4.2 GWh représente moins de 10% de la croissance annuelle de la consommation du canton de Genève. Vaut-il mieux alors construire l’équivalent de 10 centrales solaires de plus par an ou bien tenter de juguler les consommations? A chacun de nous de choisir et de donner son coup de pouce…

POURQUOI AI-JE CHOISI DE PARLER DE DOUBLECO PENDANT LES AUTOMNALES?

  • c’est l’une des rares opérations massives dans le domaine des économies d’énergie pour les particuliers: 80’000 Genevois (35’000 ménages) se sont déjà engagés à réduire leurs consommations d’électricité
  • c’est l’heure de la dernière chance pour rejoindre l’opération lors des Automnales (11 au 20 nov) à Palexpo, avant la fermeture des inscriptions: kitéco offert
  • c’est un encouragement concret aux Genevois de réduire leur facture d’énergie: par l’énergie non consommée et par une prime équivalente à cette économie, qui sera déduite de la facture. Juste avec une bonne gestion des coupe-veilles des appareils électro-ménagers, le potentiel d’économies est déjà de 10 à 15%!
  • éco21 offre l’entrée aux Automnales: s’inscrire pour obtenir 2 entrées gratuites aux Automnales
  • c’est un ensemble de conseils et de bons plans gagnant-gagnant: l’opération récup’frigo et éco’frigo permet de remplacer son vieux réfrigérateur ou congélateur par un appareil de classe A+ et +, de bénéficier de 30% de rabais et d’une prime de CHF 100 déduite de sa facture et de réduire sa facture d’électricité grâce à un appareil moins énergivore
  • c’est un ensemble d’offres de matériels à gagner: audits énergétiques et solutions de coupe-veille Ecowizz pour l’électro-ménager

Print screen d'un visuel sur http://www.eco21.ch

L’impact de Doubléco? Encore un petit calcul (qui n’engage que moi):
Les Automnales annoncent 100’000 visiteurs. Si 10% de ces visiteurs s’inscrivaient à Doubléco en plus des 35’000 ménages genevois déjà engagés et que l’ensemble de ces 45’000 ménages réussissaient à économiser 10% de leur consommation d’électricité (base hypothétique d’une consommation annuelle par ménage de 3’600 kWh/an), alors l’économie d’électricité générée serait de 16.2 GWh!
Par rapport au 1er petit calcul (ci-dessus), cela signifie qu’il y aurait 4 centrales solaires en moins à construire! Ca vaut la peine non?