Tag Archives: société durable

Eco-astuce N°7: adoptez train et App. mobile


IMG_4023Je me déplace de plus en plus en train. Mon abonnement demi-tarif suisse CFF  est bien adapté à mes besoins de déplacements surtout en semaine. En l’espace de 3 ans d’une utilisation fréquente des bus/trams et trains, j’ai diminué de 30% les kilomètres parcourus et les émissions de CO2 de mon véhicule (5CV ; 115 g CO2/km). Or les trains de plus en plus bondés et les queues aux distributeurs de billets prouvent leur popularité croissante. Pour me simplifier la vie, j’achète mes billets via l’application mobile CFF.

L’IMPACT DE NOS DÉPLACEMENTS EN VOITURE

Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) tire une fois de plus la sonnette d’alarme et dresse un bilan alarmant sur les changements climatiques et l’impact des gaz à effet de serre: +5°C en moyenne d’ici à 2100!

“En 2012, les catastrophes naturelles ont forcé 32,4 millions de personnes à abandonner leurs maisons. 98% de ces déplacements ont été causés par des événements climatiques et météorologiques comme les inondations, les tempêtes et les incendies”, article SwissInfo du 31 mars 2014.

L’objectif n’est pas de pointer du doigt les déplacements particuliers en voiture mais plutôt de sensibiliser à l’impact positif qu’un mouvement collectif pour réduire les déplacements pourrait créer pour tenter de limiter les dégâts.

Voici quelques chiffres pour remettre l’église au milieu du village.
En Suisse, nous autres ménages consommons 30% de l’énergie  (électricité, carburants, gaz, combustibles pétroliers). Et nos déplacements particuliers en voitures, motos et scooters absorbent 35% de nos besoins en énergie de carburants forts émetteurs de gaz à effets de serre. Même si la mobilité douce est vivement encouragée et se développe, nous sommes encore loin de nous déplacer exclusivement à pied ou à vélo au quotidien. Les transports publics sont donc une excellente alternative pour réduire les impacts sur l’environnement et de libérer du stress du trafic routier.

 CE QUI M’A INCITÉ A ADOPTER L’APP.MOBILE CFF

photoL’expérience utilisateur des distributeurs de billets n’est pas toujours concluante surtout lorsque le temps est serré pour attraper un train et sa correspondance en bus ou tram.

Il m’est arrivé maintes fois les petites aventures suivantes:

  • plus de 1 minute 20s. pour obtenir mon billet,
  • ne trouver qu’un distributeur sur 3 qui fonctionnait,
  • trouver plus de 3 personnes en attente derrière chaque distributeur,
  • arriver à l’étape du paiement du billet et découvrir que le distributeur n’accepte pas de carte de paiement ce jour là,
  • et même de voir partir le train pendant que je “galère” pour obtenir le billet.

Et ceci je l’ai vécu pour le train mais aussi pour prendre des billets de bus ou de tram. Je me suis donc convertie à l’ère digito-mobile pour me faciliter la vie pour acheter mes billets de transports publics. Je contribue ainsi au mouvement que CFF et consorts encouragent: réduire ces distributeurs automatiques qui doivent leur coûter une petite fortune à maintenir et à réparer et qui ne satisfont pas les clients.

L’APPLICATION MOBILE CFF

Capture d’écran 2014-04-13 à 23.26.06

Inscrivez-vous d’abord au Ticket-shop. Vous ouvrez un compte sécurisé et y inscrivez  la ou les cartes de paiement que vous décidez d’utiliser pour régler vos billets. Vous pourrez bien entendu aussi acheter vos billets en ligne à partir de votre ordinateur et les imprimer.

Télécharger l’app.mobile CFF sur votre smart phone vous évite d’imprimer le billet et vous permet de l’acheter en quelques secondes avant de prendre le train. Vous vérifiez les horaires directement dans l’application avant de confirmer l’achat. Le billet s’affiche via son QRCode. Ce que je trouve particulièrement efficace: le dernier billet s’affiche automatiquement. Pratique lorsque le contrôleur vous le demande!

IMG_4042

IMG_4044

Il reste 2 améliorations à apporter à mon sens:

  • Que faire lorsqu’en fin de journée son smart phone n’a plus de “carburant” et ne peut pas afficher le billet? Ajouter plus de prises dans les trains pour recharger les smart phones serait astucieux!
  • Lorsqu’une facture de frais doit être imprimée pour la comptabilité, elle prend une page A4 par billet à partir du lien envoyé par email.

Et vous, quelle est votre expérience utilisateur des transports publics?

Sources:

DÉCLICS: Quelles sont les sources principales de consommation d’un ménage suisse?

Explorateurs de l’Énergie: Comment utilise-t-on l’énergie?

SwissInfo, 31 mars 2014: Les migrations climatiques concernent aussi les pays riches.

 

 

Eco-astuce N°6: Eteignez pour EarthHour!


thevoice-switzerland-logo@2xJe vis un dilemme cette année pour participer à l’action Earth Hour Capture d’écran 2014-03-23 à 23.25.13ce samedi 29 mars de 20h30. Earth Hour ou éteignez les lumières pendant 60 minutes est la plus grande action mondiale symbolique de la protection de l’environnement à l’initiative du WWF: 7000 villes dans plus de 150 pays différents l’ont suivie en 2013. Or à cette heure là ce samedi, je participe à la “social room” de The Voice of Switzerland pour contribuer à relayer l’émission thevoice.rts.ch sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter #RTSthevoice à partir de 20h10! Vous imaginez la social room sans lumière?

Earth Hour ayant pour thème l’efficacité de l’éclairage public, le WWF a questionné les communes suisses sur leur consommation d’électricité liée à l’éclairage public et a élaboré un classement. Habitez-vous à St-Modèle, à Peut mieux faire ou à Cause toujours?Capture d’écran 2014-03-24 à 00.46.26

EARTH HOUR ET LES COMMUNES SUISSES

La commune dans laquelle j’habite n’a pas répondu au questionnaire. Alors j’ai joué le jeu que WWF me proposait, c’est à dire d’envoyer un mail à ma commune pour la sensibiliser au sujet et l’encourager à la transparence et aux efforts dans ce sens.

Mail proposé par le WWF et que vous pouvez modifier selon votre plume:

“À: commune@X.ch

Objet: Quelle place notre commune accorde-t-elle à la préservation du climat?

Madame, Monsieur,

Pour moi, pas de doute, la préservation du climat constitue l’un des principaux défis de notre époque. C’est donc avec étonnement que j’ai appris que ma commune n’avait pas souhaité participer au classement du WWF relatif à l’efficacité énergétique dans le cadre de l’éclairage public.

Il est essentiel à mes yeux que notre commune gère efficacement l’énergie. Je vous demande donc de contribuer à la préservation du climat et au tournant énergétique. Cela commence par répondre aux questions du WWF à ce sujet: cela ne vous coûtera rien et vous permettra de dresser un premier bilan en la matière. En effet, ce n’est qu’ainsi qu’il sera possible de prendre des mesures ciblées. Participez sur wwf.ch/classementcommunes!”

Vérifiez les résultats de votre commune en suivant ce lien.

UN DISPOSITIF DE COMMUNICATION BIEN MENÉ

Je ne peux que saluer un dispositif de communication rondement mené qui incite en 3 petites étapes à participer et à s’engager. L’action joue avec la double corde sensible de l’environnement et de la “gamification”.

1. Un e-mailing qui interpelle et pousse à l’action:
Capture d’écran 2014-03-24 à 00.33.06
2. Un simple test en saisissant le NPA de votre commune:
…et une proposition guidée pour réveiller votre commune doublée
d’un potentiel gain personnel: conseil en éclairage, bons d’achat.

Capture d’écran 2014-03-23 à 23.17.473. Une incitation à partager l’information avec vos amis via Facebook ou Twitter pour doubler vos chances:
Capture d’écran 2014-03-23 à 23.22.00FAITES CE QUE JE NE POURRAI PAS FAIRE CETTE ANNÉE

Soyez un ou une super-héro aux côtés de Spiderman cette année. Eteignez pour Earth Hour. Merci.

Capture d’écran 2014-03-23 à 23.24.43

Sources:
WWF: Samedi 29 mars, 20h30.

Eco-astuce N°3: recyclage des capsules de café


IMG_3740Me voici de nouveau sur le sujet chaud-brûlant…du recyclage des capsules de café. Depuis mon article Nespresso, très fort de café, l’argument du recyclage des célèbres capsules en aluminium Nespresso a balayé d’un revers la moindre hésitation du consommateur lambda de café proportionné. Je me suis moi-même faite happée par la vague marketing en 2010 en prétextant les visites d’ami(e)s qui aiment le café. Nous sommes plutôt buveurs de thé! Finalement mon sac de capsules à recycler se remplit très modérément avant d’être déposé au centre communal de recyclage ou bien au point de collecte dans le centre commercial le plus proche.

Cet argument du recyclage est d’ailleurs largement repris dans la nouvelle façon de consommer un Nescafé et ses dérivés “latte” grâce aux machines à capsules plastiques NESCAFÉ® Dolce Gusto®! Tout devient en-capsulé…et appelé à être recyclé. On adore créer système et son contre-système. Très fort de nouveau!

LE RECYCLAGE DEVIENT CLÉ

Dans le cas des machines Nespresso, l’argument du choix de l’aluminium reste le maintien de la qualité du produit. L’aluminium est un matériau produit à partir d’une ressource naturelle la Bauxite mais a le grand avantage de pouvoir être recyclé indéfiniment. Il est d’ailleurs classé n°1 des matériaux à recycler.

En Suisse, nous avons le privilège de bénéficier de 3’800 points de collecte. Dans mon cas j’ai deux destinations possibles: le centre communal de tri qui possède un point de collecte spécial Nespresso et un point de collecte dans un centre commercial assez proche. J’ai aussi entendu parler d’une collecte à domicile mais je ne l’ai jamais expérimentée.

IMG_3739

Nespresso annonce qu’en Suisse, leur capacité de collecter les capsules usagées est de 99%. Les capsules sont ensuite acheminées sur deux sites près de Lausanne et Genève qui séparent le marc de café de l’aluminium pour en faire du compost. Les politiques de recyclage étant différentes selon les pays, les capsules passent parfois dans les bennes de recyclage de canettes en aluminium.

IMG_3738

Il parait évident de recycler l’aluminium mais pourquoi mettre en place un système spécifique de recyclage par Nespresso? L’argument que j’ai trouvé dans annonces officielles et qui pourrait expliquer cela est l’impact de la capsule sur l’empreinte écologique d’une tasse à café et la tentative de réduire cette empreinte en recyclant un maximum d’aluminium. Une tasse de café Nespresso est l’équivalent en émissions de CO2 d’une voiture qui roule sur 156 mètres.

Alors, si vous êtes gros consommateurs de café en capsules, un seul message; recyclez et ne jetez plus les capsules en aluminium dans les ordures ménagères.

Pour trouver le point de recyclage le plus proche: téléchargez l’App mobile et foncez sur Oú?>Points de collecte.

IMG_3745

Pour ma part, c’est certain je ne me laisserai plus tenter par les sirènes des machines de boissons en-capsulées, café, thé ou toutes autres!

Sources:

Care2: Top 10 most important items to recycle.

Nespresso: Capsule recycling.

Site Dolce Gusto: Recycler, mon nouveau geste café.

La communication au sens propre au service de la PME


Conférence in-fuseon Salon bitoubiLa première édition du salon bitoubi à Lausanne les 5 et 6 juin 2013 a été un succès en réunissant pas moins de 51 exposants, 1’163 visiteurs et 30 conférences dont celle d’In-fuseon, la communication au sens propre.

Je suis d’ailleurs intervenante sur le même thème dans le module marketing-communication du DAS Management durable en responsabilité sociale et environnementale dépendant de l’Université de Genève et HES-SO de Genève (inscriptions ouvertes jusqu’au 30 juin. Faites-vite!)

Voici la présentation que j’avais préparée à cette occasion. Retrouvez-la dans son entièreté:

  • contexte de mutations sociales, économiques et environnementales
  • attrait et lourdeur des normes volontaires et obligation des règlements sectoriels
  • mutation de la relation clients et prises de parole du consommateur/citoyen sur les réseaux sociaux
  • le 7ème P pour Planète du marketing mix à intégrer dès la conception d’un produit/service
  • les motivations de la RSE  (Responsabilité sociale de l’entreprise) autour de l’image de marque et de la réduction des coûts dans tous les domaines d’activité
  • le besoin de transparence maîtrisée de la marque dans sa communication
  • les risques et opportunités de s’ouvrir à une communication responsable et éthique
  • les impacts sur l’organisation interne du marketing et de la communication.

Et au passage merci à @eileenschuch (Coolbrandz) et à @valeriedemont pour la mention dans l’article “Originalité et succès pour bitoubi le salon de la PME“.

Prochains rendez-vous bitoubi?

  • Genève Palexpo les 16 et 17 octobre 2013
  • Lausanne les 4 et 5 juin 2014.

J’ai mis en route le Jet d’eau de Genève!


IMG_2212Jeudi 23 mai 2013, j’ai mis en route le symbolique et puissant Jet d’eau de Genève! Et je n’étais pas seule transie de froid pour visiter l’antre de sa “majesté” et appuyer sur le bouton d’allumage à 9h00! D’autres passionné(e)s de l’écriture et des curiosités genevoises étaient au rendez-vous. Invité(e)s par l’équipe communication de SIG (propriétaire et exploitant de ce magnifique patrimoine technique et esthétique), nous avons eu la chance unique d’une visite guidée dans le caisson, chambre forte d’où jaillit le Jet d’eau et de la première vision de sa montée progressive dans les quelques secondes qui suivent sa mise en route.

L’EFFET JET D’EAU

C’est fou comme ce fameux jet d’eau peut mobiliser l’intérêt et l’engagement. Photos sous tous les angles, reportages, téléphones au centre d’appel de SIG dès que le jet d’eau manque à l’appel (en cas de mauvaise météo ou quand il n’est pas à la “bonne” hauteur!) etc.
Le Jet d’eau a eu aussi de l’effet sur moi et sur mes réseaux sociaux sur Internet ce jour là!

Ce jeudi, à 7h16, je traverse à pied le Pont du Mont Blanc en venant de la gare. J’ai attrapé le train de Nyon 10 minutes avant et j’ai le temps d’arriver pour le rendez-vous de 7h45 au Quai Gustave-Ador. Après les trombes d’eau de la veille, je remercie le paysage matinal de présager d’une belle journée ensoleillée. Je publie une première photo sur Instagram. Certains y sont déjà, premier “like”.
A 10h15, quand je fais le trajet inverse, l’envie de reprendre la photo du même endroit me tente. Puéril mais tellement beau!

7H16 Le calme avant le Jet d'eau!

7H16 Le calme avant le Jet d’eau!

A 10h15 avec le Jet d'eau!

A 10h15 avec le Jet d’eau!

Arrivée plus tôt que prévu à hauteur du quai, je découvre le panneau explicatif sur le Jet d’eau et je publie cette photo sur Facebook.

IMG_2196

Les “Likes” continuent à arriver.

CE QUI M’A IMPRESSIONNÉ

L’origine du jet d’eau:
En 1886, le Jet d’eau a été inventé pour une raison purement technique: réguler le fonctionnement de la toute nouvelle centrale hydraulique de la Coulouvrenière en fin de journée lorsque les artisans terminaient leurs activités. Utilisé pour réduire la surpression de la force motrice hydraulique, le Jet d’eau s’élevait à 30 mètres de haut. C’était un symbole du développement de Genève, de sa population et de ses activités industrielles. L’hydraulique représente près de 60% de l’énergie électrique produite en Suisse actuellement et 85% de l’électricité consommée sur le canton de Genève.

La descente dans le caisson:
Le caisson renferme une station de pompage autonome dédiée au Jet d’eau depuis 1951 et partiellement immergée. Une échelle abrupte sécurisée par une cage et un palier offre une vue plongeante dans la salle des machines.

caisson jet d'eau@in-fuseon.com

caisson jet d'eau@in-fuseon.com

Les 2 groupes moto-pompes:
De la célèbre marque Sulzer, entreprise suisse de l’industrie des machines fondée en 1834, les 2 fidèles groupes moto-pompes sont “bichonnés” par les gardiens du Jet d’eau à coups de clés à molette d’origine et impressionnantes en taille. J’ai imaginé le bruit dans le caisson au moment de la mise en route des pompes de 1’000 kW de puissance pour propulser les 500 litres/seconde en quelques secondes au moment de la mise en route. Imaginez la puissance de l’équivalent de 1’000 fers à repasser!

Le secret du jet d’eau ou comment le faire partir tout droit? Apparemment  il réside dans la capacité de stabiliser la pression de l’eau.

jet d'eau@in-fuseon.comjet d'eau@in-fuseon.com

Les gardiens du Jet d’eau:
Passionnés par leur métier, une équipe de 5 retraités de SIG gèrent la mise en route et l’entretien du Jet d’eau. Fidèles au poste, ils assurent aussi la sécurité et arrêtent le Jet d’eau en cas d’intempéries.

Le bouton poussoir et ses effets:
Dissimulé derrière un petit panneau anonimisé, le tableau externe de mise en route du Jet d’eau est ouvert par le gardien. A 9h00 précises, le décompte 5, 4, 3, 2,1 est donné par le gardien du jour et nous sommes trois à pousser le bouton vert! En 2 secondes, le boitier protecteur de la buse s’ouvre et 3 secondes plus tard le Jet d’eau jaillit en 2/3 poussées avant d’atteindre sa taille maximale. Vraiment impressionnant de rapidité!

Merci à Béné pour la photo!

jet d'eau@in-fuseon.com

Le Jet d’eau!
La magie du Jet d’eau est en grande partie due à la tuyère de 16 cm de diamètre qui projette un mélange de 7 tonnes d’eau en permanence en l’air avec des millions de bulles d’air qui donnent au Jet d’eau son panache blanc.

jet d'eau@in-fuseon.com

jet d'eau@in-fuseon.com

L’exploitation du Jet d’eau coûte CHF 800’000 par an mais ce serait très dommage de s’en passer. Indicateur météo, le Jet d’eau est multi-usages pour les genevois et les touristes.

Je n’ai pas eu la chance de survoler le Jet d’eau alors je l’imagine via cette belle prise de vue!

Le Jet d’eau de Genève est certes un très bel outil de communication institutionnelle pour SIG utilisé à bon escient pour promouvoir la durabilité du patrimoine, les compétences techniques et l’importance de l’eau potable!

jet d'eau@in-fuseon.com

Et pour avoir d’autres points du vue de cette expérience, je partage les liens vers “Vis ma vie en Suisse” le blog de Béné que j’ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer ce jour là et celui de “A nous la ville“!

L’eau de Genève ouvre ses vannes: concours et vidéos ludiques.


Capture d’écran 2013-05-12 à 22.36.19Il y a un an pratiquement jour pour jour j’avais relayé le concours de création du T-shirt officiel de l’Eau de Genève et avais noté l’usage de la communication digitale et des médias sociaux comme soutiens au concours. Cette année, nouveau concours et nouveau bond de l’Eau de Genève vers les médias sociaux avec une stratégie transmedia très visuelle reliant site web SIG, page Facebook Eau de Genève et la chaîne Youtube SIG!

UN CONCOURS RONDEMENT MENÉ

En bref, 3 vidéos très ludiques actionnant 3 registres différents de la marque:

  • le plaisir de la boire
  • le partage
  • son effet surprenant

Ces vidéos sketches ont été créées par des professionnels suisses romands (Pierre Naftule, Brigitte Rosset et Laurent Nicolet) et jouent à fond la carte genevoise. Les lieux , l’accent, le “De bleu de bleu” et j’en passe. Le sketch que je préfère? “Stupéfiante!-L’eau de Genève” par Laurent Nicolet.

Participer au concours s’avère vraiment simple: découvrir les vidéos (et en plus passer un bon moment), répondre à 3 questions très simples et le tour est joué. A la clé, des cadeaux sympathiques.Capture d’écran 2013-05-12 à 23.03.34 De plus, le concours dirige l’internaute vers les carafes Eau de Genève, objets “collector” habillés par des artistes connus et dont l’ensemble des bénéfices des ventes (soit CHF 5.- par carafe) est reversé à des associations œuvrant pour contribuer à l’accès à l’eau potable dans les pays en voie de développement. Capture d’écran 2013-05-12 à 23.05.19

On peut dire que ce concours s’inscrit pleinement dans notre société de l’image et de l’immédiateté mais aussi de façon durable. Bravo pour cette action de communication que je trouve personnellement remarquable. Je me suis amusée à “confronter” cette campagne aux 6 critères de valeur perçue selon les “heuristiques de Nielsen”. L’expérience utilisateur semble comblée selon ces critères.

Capture d’écran 2013-05-12 à 23.00.44

Le concours est ouvert jusqu’au 27 mai!

Pour jouer:

Page web SIG du concours Eau de Genève.

Page Facebook Eau de Genève: concours.

Chaîne Youtube: sketches eau de Genève.

IDDEA, concours d’idées de Développement Durable pour les entreprises d’Avenir


LogoIDDEAVoici la 2ème édition du prix IDDEA initié l’an dernier par la Jeune Chambre Internationale de Genève. Vous avez l’idée d’une nouvelle entreprise en lien avec le développement durable? Alors ce concours est pour vous. Pas besoin de business plan ni d’activité déjà prouvée. Une bonne idée suffit!

J’avais déjà relayé le concours IDDEA l’an dernier. Ce qui change cette année, c’est le montant du 2ème prix qui double à CHF 10’000.

En résumé: 8 mois d’accompagnement pour 15 projets sélectionnés

  • 8 avril: date limite pour inscrire son idée sur Prix IDDEA.
  • 16 avril: soirée de « Speed Pitching » pour les 30 candidats pré-sélectionnés.
  • 23 avril: lancement du concours lors de la soirée d’ouverture : présentation des 15 candidats sélectionnés parmis toutes les idées.
  • de mai à novembre: les idées se transforment en plan d’affaires. Des formations sur tous les points clés de la création d’entreprise sont organisées pour les 15 participants sélectionnés.
  • 1er novembre: date limite d’envoi des business plans.
  • 21 novembre 2013: soirée de clôture et sélection des 3 projets primés

Capture d’écran 2013-03-24 à 19.33.49

EXEMPLES DE PROJETS

Voici les 3 projets primés en 2012:

Vélovoyages: organiser des tours à vélo pour découvrir des producteurs locaux et encourager l’utilisation du vélo pour ses loisirs.

Sara Svati: un prêt-à-porter féminin alliant la qualité de tissus biologiques et durables à la beauté de motifs textiles traditionnels dans un esprit couture et décalé.

Bees4Yousolution clé en main d’installation de ruches sur les toits des entreprises, complétée par des activités pour les employés et les clients.

Vous êtes inspirés? Alors déposez votre idée!

Site du prix IDDEA

Liens:

TDG: Un projet de voyages gourmet à vélo remporte le prix IDDEA.

Agefi: Voyages à vélo, mode éthique et ruches urbaines.

Fukushima: nos mémoires sont courtes.


Source: TDG.ch, Image: AFP

Le 11 mars 2011 sonnait le glas pour les habitants de Fukushima.  La filière de fission nucléaire recevait son 2ème soubresaut percutant et mondial après la catastrophe de Tchernobyl. Suite à cette catastrophe tant humaine qu’environnementale, le gouvernement suisse fut l’un des rares à avoir le courage de prendre la décision de renoncer au nucléaire. Qu’en est-il de ces deux situations 2 ans plus tard?

FUKUSHIMA, LES MANIFESTATION SUFFIRONT-ELLES?

Au moment où je publie cet article, nous sommes à quelques heures de “l’anniversaire” de Fukushima et demain, avec le décalage horaire occidental, les médias nous gorgeront d’images “limites voyeuristes” de la catastrophe. Cet hommage est louable mais que changera-t-il vraiment aux politiques énergétiques et à nos choix de consommation de l’électricité?

Noriaki Imai ©in-fuseon

Il y a 2 ans, j’ai été profondément touchée par ce qui est arrivé au peuple japonais et je publiais dans la foulée un premier article “La fission nucléaire: peur contre peur”. Huit mois après la catastrophe, j’en faisais un bilan chiffré qui dévoilait l’évacuation de 110’000 personnes dans un périmètre de 30 kms de la centrale et de multiples conséquences sanitaires et alimentaires.

En fait le bilan s’est avéré encore plus lourd avec 160’000 personnes qui ont dû abandonner leur domicile et 19’000 morts et disparus.

En moins d’un an après Fukushima, le Japon a arrêté ses 54 réacteurs nucléaires pour les passer au peigne fin de mesures de sécurité et a réussi à vivre sans les 30% de l’électricité provenant de cette source d’énergie. Ceci ne s’est pas déroulé sans conséquences sur la limitation des consommations dans certaines régions du Japon.  Un plan d’urgence a activé l’accélération de nouvelles sources d’énergie: déploiement des énergies renouvelables, relance de centrales à charbon et importations. Au moment de la catastrophe, la part des énergies renouvelables représentait 1.18%, puis 1.6% avec les installations solaires 2011 et elle était censée doubler en 2012 pour atteindre 3.2% soit près de 10 GWh (chiffres non encore disponibles).

Le Monde.fr

Or, l’arrivée d’un nouveau gouvernement en décembre 2012 relance le débat autour de l’abandon du nucléaire: il est question de réactiver les réacteurs conformes aux normes de sécurité, deux ayant déjà été remis en service!

EN SUISSE, UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE CONTROVERSÉE

Suite à Fukushima, la Suisse a pris la décision historique de sortir du nucléaire le 25 mai 2011. Depuis, le Conseil fédéral a élaboré la stratégie énergétique 2050 autour:

1. de nouvelles sources de production d’énergie:

  • énergies renouvelables avec recrudescence des “poches” restantes en hydraulique et rattrapage en solaire et éolien,
  • et construction de centrales chaleur-force et à cycle combiné à gaz en transition énergétique.

2. d’une accélération des programmes d’efficience énergétique dans le bâtiment, la mobilité et les appareils électriques concernant les entreprises et les particuliers. En bref: Réduire la consommation globale d’énergie et la consommation d’électricité respectivement de 70 TWh et de 21 TWh d’ici 2050.

3. d’une réforme fiscale prévue au delà de 2020.

Composition de l’offre d’électricité (uniquement production nationale) jusqu’en 2020, 2035, 2050 sur la base du présent paquet de mesures du DETEC (source: Prognos)

La mise en consultation du premier paquet de mesures de la stratégie a pris fin le 31 janvier 2013 et a résulté en plus de 280 prises de position de tous bords politiques et associatifs. Le Conseil fédéral est en train de revoir sa copie et en prévoit un retour mi-2013.

Voici quelques controverses rencontrées par la stratégie énergétique 2050:

  • les objectifs de baisse de consommation des énergies jugés irréalistes.
  • la compatibilité des objectifs de stabilisation de la consommation d’électricité en 2020 malgré la substitution du fossile par l’électrique  dans le transport.
  • la potentielle augmentation des coûts de l’électricité et le risque de pénurie d’électricité, sources de ralentissement économique.
  • la lenteur de la transition vers les énergies renouvelables et vers l’introduction d’une taxe CO2 sur les carburants.
  • pour certains, l’interventionnisme de l’État et pour d’autres, le manque de décision par exemple pour libérer le plafond de la RPC et les 24’000 projets en attente (La RPC est un outil de dynamisation des projets de production d’énergie renouvelable notamment solaire. Elle est victime de son succès depuis son introduction en 2009!)

Or les dates définitives d’arrêt des centrales nucléaires n’ont pas encore été fixées!

Un  récent sondage Univox 2012 (février 2013) met le doute du maintien de l’effet Fukushima sur la conscience environnementale des Suisses. Les valeurs 2012 de conscience écologique et de comportements auraient retrouvé leur niveau de 2010.

De nombreux médias se sont fait les gorges chaudes de cette constatation et l’émission 120 secondes de la RTS en est l’une des plus cinglantes!

Malgré tout cela, des faits positifs permettent de constater des avancées certaines en Suisse:

Sources:

My TF1 News: “La catastrophe de Fukushima expliquée en 3 D”.

Le Monde.fr: “Nouvelles manifestations anti-nucléaire au Japon”.

La Tribune.fr: “Solaire: le Japon devient le marché le plus attractif au monde”.

OFEN: Définition du premier paquet de mesures pour la stratégie énergétique 2050.

DETEC: “Prochaines étapes et graphiques”.

Le Matin: “La stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral divise”.

Swissgrid: “Liste d’attente RPC”.

Swisscom: “La RPC victime de son succès”.

RTS: “L’effet Fukushima n’a pas duré chez les Suisses”.

Tribune de Genève: “Fukushima s’estompe dans la mémoire collective”.

Des idées et des talents au sommet du TEDxMartigny


Crédit @TEDxMartigny

Honneur au pouvoir des idées et surtout à l’impact des hommes et des femmes qui non seulement les invoquent mais surtout les mettre en oeuvre.
Le 14 septembre, c‘était mon premier TEDx et c’était le premier TEDx en Valais. Les conférences TED (Technology, Entertainment, Design) ont commencé il y a 25 ans aux Etats-Unis pour rassembler des esprits brillants dans leur domaine et partager leurs idées avec le monde. Ces conférences “Ideas worth spreading” sont devenues un véritable phénomène mondial avec plus de 900 conférences TEDx indépendantes organisées dans 96 pays en 2010!

Voici mon feed-back et mes ajouts personnels regroupés autour de 3 thèmes: l’innovation, l’émotion et le comportement.

L’INNOVATION, FENÊTRE SUR LE FUTUR

Qui aurait pu prédire et prévoir le phénomène social autour du téléphone mobile, devenu un cannibale de nos vies (dixit Daniel Gatica-Perez, maître d’enseignement et de recherche au laboratoire de l’IDIAP)?
Quelles sont les idées d’aujourd’hui qui créeront notre société de demain?

A l’aube du passage au milliard de membres Facebook, peut-on ignorer la portée des phénomènes sociaux d’envergure?

Mapping des “amitiés” des membres Facebook pour la Suisse.

Pour Antoine Perruchoud, professeur HES, chercheur, entrepreneur et inventeur de “l’entreprenaline” depuis 10 ans, la réussite des idées passent par:

  • l’acceptation de la fin du monde linéaire et de l’avènement du monde chaotique et imprévisible dans lequel nous vivons désormais
  • le changement d’esprit de notre système éducatif par l’entraînement régulier de notre “muscle” créativité dès le plus jeune âge
  • le rapprochement des écoles et des entreprises pour développer l’ADN entrepreneurial par la formation
  • l’acceptation de l’échec
  • l’expertise de 3 aspects: l’émotion, la créativité et le capital risque
  • l’intelligence collective
  • le crowdfunding, autorisé depuis avril 2012 comme un instrument légal de financement des entreprises par Barack Obama aux Etats-Unis.

Ce qui semble être de la magie aujourd’hui deviendra réalité.

Découvrez la vidéo du “6ème sens” qui fascine et effraie à la fois. La technologie nous fait progresser à conditions que nous gardions notre libre arbitre, n’est-ce-pas?

QUANT L’ÉMOTION RENFORCE L’INTELLIGENCE

Nous entraînons notre quotient intellectuel mais rarement notre quotient émotionnel.
De toutes évidences, l’aventurière vaudoise Géraldine Fasnacht a réussi à rééquilibrer les deux! Voyez plutôt.
Très connue pour ces exploits en snowboarding, Géraldine a immédiatement fasciné son public en nous faisant revivre son 1er saut en Wingsuit du sommet mythique des Drus dans le massif du Mont-Blanc le 25 juillet 2012.
Avant d’attaquer Les Drus, elle a réalisé 1’200 sauts d’avion et 1’000 sauts de falaises. La réussite ne s’improvise pas.

Ce que j’ai trouvé fascinant chez Géraldine:

  • son plaisir si authentique de voler
  • sa gestion du risque par la préparation technique (vérifier la finesse des vols: finesse de 2=1000 mètres de chute pour 2000 de distance d’horizontale)
  • sa curiosité pour tester de nouvelles combinaisons (cf son wingsuit qui fait penser à un costume de chauve-souris)
  • son choix de grimper les falaises desquelles elle sautera: la montée est indissociable de la descente
  • son engagement de sportive de très haut niveau
  • sa force mentale au bon moment
  • ses 3 facteurs de réussite: équipe+préparation+concentration

LES INDIVIDUS AU COEUR DE LA PUISSANCE COMMUNAUTAIRE

Bineta Diop, sénégalaise de 61 ans, est certes une grande dame! Fondatrice de l’ONG Femme Africa Solidarité, elle a été citée par le Times en 2011 comme l’une des 100 personnalités les plus influentes au monde. Bineta Diop a su mobiliser les femmes de son pays notamment pour apaiser les conflits et l’insécurité en périodes d’élection.

“Les femmes ont un rôle pour lutter pour la paix. Elles sont mieux “équipées” pour prévenir les conflits.
Let’s solve the problem through the ballot and not the bullet.Bineta Diop.

La plate-forme de veille des femmes pour des élections apaisées au Sénégal vaut son succès à 3 facteurs “The triple M factor”:

  • La mobilisation: les femmes représentaient la majorité silencieuse entre les acteurs luttant pour obtenir le pouvoir
  • La médiation: elles ont rencontré les communautés locales et ont créé proximité et confiance sur le terrain
  • Le monitoring: en utilisant les technologies de communications modernes (téléphones mobiles, radios et médias sociaux sur internet), elles ont reporté immédiatement tous les conflits et incidents potentiels au QG (appelé salle de veille).

Tous les partis politiques ont été contraints de rendre visite pacifiquement à la salle de veille pour s’expliquer et faire arrêter les violences!
Ces femmes sont désormais sollicitées pour les mêmes raisons pour en former d’autres au Kenya et en Sierra Leone.

QUAND L’INNOVATION CROISE L’ÉMOTION ET UN COMPORTEMENT DURABLE

Planet Solar, vous connaissez certainement! Le premier bateau propulsé uniquement par l’énergie solaire à avoir fait le tour du monde avec l’équivalent de la puissance d’un scooter. Son capitaine et instigateur, Raphaël Domjan était une fois de plus “au top” pour narrer l’épopée du catamaran solaire!

Crédit photo @planetsolar

Cet exploit nommé au livre Guiness des records combine à mon avis trois facteurs clés de succès:

  • l’innovation: parier sur une technologie solaire photovoltaïque existante pour prouver l’exploit et convaincre du bien fondé de cette énergie renouvelable; penser efficience et créer un logiciel pour calculer la “route” la plus performante à l’énergie solaire
  • l’émotion: Raphaël Domjan en a déployé pour rassembler les investissements (CHF 30 millions) et une équipe soudée
  • le comportement durable: il est à la base de ce projet devenu succès planétaire.

“Après le canal de Panama, 18000 km nous séparaient de l’Australie et c’est là que l’on s’est retrouvés au milieu d’une poubelle sauvage en pleine mer. Nous avons libéré une tortue prisonnière des déchets et avons subi les morsures des sangsues affamées”.

Pour aller plus loin:

Businessexperience.ch.
Fabrique de l’innovation, d’Elmar Mock.
Mapping des amitiés des membres Facebook.
International Create Challenge: les 12 projets sélectionnés en 2012.
Géraldine Fasnacht.
Plate-forme de veille des femmes pour des élections apaisées au Sénégal.
Interview exclusive de Raphaël Domjan.
Fondation SolarPlanet.

3 produits du “terroir” remarquables, sains et naturels


Avant de reprendre les publications sur mes sujets de prédilection, j’ai eu envie de célébrer la fin des vacances et de la période estivale en partageant avec vous 3 découvertes.
Voici  des produits du terroir étonnants par leurs goûts et usages sains et naturels. Éloge aux macarons sans gluten, au miel de lavande et aux vertus de 3 sortes de lavande!

DES MACARONS REMARQUABLES DE NATURE

Aux détours d’une flânerie de bord de mer provençal, mon regard est happé par la devanture alléchante d’une biscuiterie artisanale locale, Les délices de Manon.
Des macarons sans crème ni gluten, saturés à merveille d’une dense pulpe de fruits odorante et goûteuse! Et bien entendu, du tout naturel à consommer immédiatement (je n’ai pas testé la durée de conservation d’une semaine au réfrigérateur!). Et en plus, offrant des parfums remarquables et originaux entre autres violette, cerise, pêche, réglisse, menthe, orange…

LE MIEL DE LAVANDE: MERCI CHÈRES ABEILLES!

A Saint-Remèze, sur le plateau garriguois surplombant les fameuses gorges de l’Ardèche, les abeilles mélifères s’activent pour produire un délicieux miel de lavande léger et subtil de consistance et de goût. Éloge aux abeilles qui sont apparues sur Terre bien avant nous, il y a près de 100 millions d’années. Depuis, elles ont suivi le conseil de Darwin et se sont transformées en productrices et consommatrices de miel pour le plus grand plaisir de nos papilles.
Saviez-vous que:

  • les abeilles vivent en moyenne 3 semaines l’été et 6 mois en hibernation?
  • qu’une abeille peut visiter 3’000 fleurs par jour?
  • qu’une colonie (cf une ruche de 12 rayons) comprend environ 40’000 ouvrières l’hiver et jusqu’à 100’000 l’été?
  • qu’une colonie va consommer elle-même 100 kg le miel, 60 kg de pollen et boire 400 litres d’eau par année?
  • que nous allons prélever entre 10 et 25 kg de miel par ruche?
  • que les abeilles contribuent à la fécondation (par la pollinisation) de 70% des produits que nous cultivons (ex fruits, légumes, épices, oléagineux, café, cacao…)?

Or sans un bruit, partout dans le monde, des milliards d’abeilles sont en train de mourir à cause de pesticides dont les néonicotinoïdes. Deux produits des entreprises Bayer et de Syngenta sont montrés du doigt et font l’objet de pétition internationale et nationale (Greenpeace en Suisse jusqu’en décembre 2012).

LAVANDES AUX MULTIPLES VERTUS

Il était une fois 2 sortes de lavande ancestrales et fécondes, la lavande aspic et la lavande fine (ou officinale ou vraie). Elles se rencontrèrent et créèrent naturellement le lavandin qui parfume notre linge, nos armoires et représente désormais plus de 80% de la production de ce que l’on appelle vulgairement “lavande”.
La lavande aspic contenant du camphre est intégrée à des produits pharmaceutiques. Je l’utilise personnellement en massages sportifs pour prévenir les tensions musculaires.
La lavande fine est un véritable trésor: elle parfume nos aliments, les nouveautés des plus grands parfumeurs et déploie ses vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires pour guérir. Simplement somptueuse! Je l’utilise personnellement pour soigner des inflammations de la peau et des problèmes ORL.
Si vous voulez tout savoir sur les lavandes, vous serez enchantés par le Musée de la lavande.

Et pour ceux qui veulent aller plus loin, voici Ma bible des huiles essentielles, que j’utilise personnellement depuis des années.

Belle fin d’été!