Tag Archives: Application mobile

Application mobile et vidéos pour réussir son permis de conduire


Capture d’écran 2014-11-29 à 00.07.40

Le Service cantonal des automobiles et de la navigation (SCAN) de Neuchâtel innove de nouveau. Après sa démonstration d’entreprise responsable vis-à-vis de l’environnement lors de la construction de son nouveau bâtiment, le SCAN ouvre une nouvelle voie vers sa responsabilité sociale d’entreprise en proposant de nouveaux moyens de communication web 2.0 pour aider les élèves-conducteurs à réussir leur permis de conduire.
Le dispositif de communication s’adresse aux jeunes adultes en cours d’apprentissage. Il repose sur deux types de supports de communication complémentaires: une application mobile AutoLearn pour Smartphone et une série de vidéos sur la toute nouvelle chaîne YouTube du SCAN.

UNE APPLICATION MOBILE QUI RASSEMBLE

L’App. mobile AutoLearn rassemble élèves conducteurs, parents et/ou amis et moniteurs autour du projet de réussite du jeune apprenti. Tel un compagnon de “fitness permis de conduire” sur le modèle du Fitbit ou du Nike Fuelband, AutoLearn permet à l’élève de suivre les parcours en kms , les temps de conduite, le type de routes empruntées et surtout de s’auto-évaluer et de demander l’évaluation de l’accompagnant. Le SCAN préconise en effet de conduire au moins 2’000 km avant l’examen. AutoLearn est disponible sur iTunes (version Android à venir) et a été développée par Apptitude, une jeune pousse de l’EPFL Innovation Park.

DES VIDÉOS FAITES PAR DES JEUNES POUR DES JEUNES

Dans le cadre d’un concours, le SCAN a fait réaliser 5 vidéos didactiques par les
étudiants concepteurs multimédia de l’école d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds. Originales et conçues sur la technique du stopmotion, elles présentent les bonnes pratiques auto, moto et le processus pour obtenir le permis d’élève et le permis à l’essai.

Et comme le SCAN n’est pas encore présent sur les réseaux sociaux (à part YouTube désormais), cet article produira (lors de sa publication d’ici à quelques minutes!) le premier tweet avec le mot-dièse #SCANeuch…que je leur suggère (clin d’oeil à Philippe!).

Et voilà qui est fait!

Sources:

Communiqué de presse du SCAN: Le SCAN lance 4 actions à l’attention des élèves-conducteurs.

ArcInfo: Une application et des vidéos pour guider les apprentis conducteurs.

Edith Page est fondatrice d’In-fuseon, agence de communication responsable et co-fondatrice de Net-Academy, institut de formation en communication digitale et réseaux sociaux en Suisse romande.

Advertisements

Eco-astuce N°7: adoptez train et App. mobile


IMG_4023Je me déplace de plus en plus en train. Mon abonnement demi-tarif suisse CFF  est bien adapté à mes besoins de déplacements surtout en semaine. En l’espace de 3 ans d’une utilisation fréquente des bus/trams et trains, j’ai diminué de 30% les kilomètres parcourus et les émissions de CO2 de mon véhicule (5CV ; 115 g CO2/km). Or les trains de plus en plus bondés et les queues aux distributeurs de billets prouvent leur popularité croissante. Pour me simplifier la vie, j’achète mes billets via l’application mobile CFF.

L’IMPACT DE NOS DÉPLACEMENTS EN VOITURE

Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) tire une fois de plus la sonnette d’alarme et dresse un bilan alarmant sur les changements climatiques et l’impact des gaz à effet de serre: +5°C en moyenne d’ici à 2100!

“En 2012, les catastrophes naturelles ont forcé 32,4 millions de personnes à abandonner leurs maisons. 98% de ces déplacements ont été causés par des événements climatiques et météorologiques comme les inondations, les tempêtes et les incendies”, article SwissInfo du 31 mars 2014.

L’objectif n’est pas de pointer du doigt les déplacements particuliers en voiture mais plutôt de sensibiliser à l’impact positif qu’un mouvement collectif pour réduire les déplacements pourrait créer pour tenter de limiter les dégâts.

Voici quelques chiffres pour remettre l’église au milieu du village.
En Suisse, nous autres ménages consommons 30% de l’énergie  (électricité, carburants, gaz, combustibles pétroliers). Et nos déplacements particuliers en voitures, motos et scooters absorbent 35% de nos besoins en énergie de carburants forts émetteurs de gaz à effets de serre. Même si la mobilité douce est vivement encouragée et se développe, nous sommes encore loin de nous déplacer exclusivement à pied ou à vélo au quotidien. Les transports publics sont donc une excellente alternative pour réduire les impacts sur l’environnement et de libérer du stress du trafic routier.

 CE QUI M’A INCITÉ A ADOPTER L’APP.MOBILE CFF

photoL’expérience utilisateur des distributeurs de billets n’est pas toujours concluante surtout lorsque le temps est serré pour attraper un train et sa correspondance en bus ou tram.

Il m’est arrivé maintes fois les petites aventures suivantes:

  • plus de 1 minute 20s. pour obtenir mon billet,
  • ne trouver qu’un distributeur sur 3 qui fonctionnait,
  • trouver plus de 3 personnes en attente derrière chaque distributeur,
  • arriver à l’étape du paiement du billet et découvrir que le distributeur n’accepte pas de carte de paiement ce jour là,
  • et même de voir partir le train pendant que je “galère” pour obtenir le billet.

Et ceci je l’ai vécu pour le train mais aussi pour prendre des billets de bus ou de tram. Je me suis donc convertie à l’ère digito-mobile pour me faciliter la vie pour acheter mes billets de transports publics. Je contribue ainsi au mouvement que CFF et consorts encouragent: réduire ces distributeurs automatiques qui doivent leur coûter une petite fortune à maintenir et à réparer et qui ne satisfont pas les clients.

L’APPLICATION MOBILE CFF

Capture d’écran 2014-04-13 à 23.26.06

Inscrivez-vous d’abord au Ticket-shop. Vous ouvrez un compte sécurisé et y inscrivez  la ou les cartes de paiement que vous décidez d’utiliser pour régler vos billets. Vous pourrez bien entendu aussi acheter vos billets en ligne à partir de votre ordinateur et les imprimer.

Télécharger l’app.mobile CFF sur votre smart phone vous évite d’imprimer le billet et vous permet de l’acheter en quelques secondes avant de prendre le train. Vous vérifiez les horaires directement dans l’application avant de confirmer l’achat. Le billet s’affiche via son QRCode. Ce que je trouve particulièrement efficace: le dernier billet s’affiche automatiquement. Pratique lorsque le contrôleur vous le demande!

IMG_4042

IMG_4044

Il reste 2 améliorations à apporter à mon sens:

  • Que faire lorsqu’en fin de journée son smart phone n’a plus de “carburant” et ne peut pas afficher le billet? Ajouter plus de prises dans les trains pour recharger les smart phones serait astucieux!
  • Lorsqu’une facture de frais doit être imprimée pour la comptabilité, elle prend une page A4 par billet à partir du lien envoyé par email.

Et vous, quelle est votre expérience utilisateur des transports publics?

Sources:

DÉCLICS: Quelles sont les sources principales de consommation d’un ménage suisse?

Explorateurs de l’Énergie: Comment utilise-t-on l’énergie?

SwissInfo, 31 mars 2014: Les migrations climatiques concernent aussi les pays riches.