Tag Archives: Google

Nouvelles conditions Facebook: limites d’une communication responsable


Capture d’écran 2014-12-07 à 22.39.58Je suis quotidiennement connectée sur Facebook à titre professionnel comme formatrice en communication responsable sur les réseaux sociaux et aussi comme Community manager pour des marques d’entreprise. C’est ma fibre éthique qu’a interpellée la nouvelle campagne de communication de Facebook annonçant la mise en application de ses nouvelles conditions au 1er janvier 2015. C’est certes un défi de créer une communication proche et vulgarisée pour faciliter la compréhension massive de nouvelles conditions et de règlements auprès des 1.3 milliards d’utilisateurs Facebook actifs au monde (vous avez du recevoir un email à ce propos). J’ai suivi pour vous le dédale de la politique d’utilisation des données via des liens menant jusqu’aux prises de décision que Facebook préconise par son message “Vous avez le contrôle” et en voici le résultat!

VOUS DÉCIDEZ MAIS C’EST DU TRAVAIL POUR VOUS

Facebook intensifie la monétisation des campagnes publicitaires en déclarant vouloir les améliorer en les rendant toujours plus contextualisées en rapport à votre profil et vos centres d’intérêt. Des publicités vous sont déjà envoyées sur votre fil d’actualité. Elles sont marquées comme “sponsorisé” et vous incitent à aimer la page en question.

Astuce: déroulez le bouton sur la droite et décidez par vous-même si vous ne voulez plus voir de publicité de cette marque ou si au contraire vous voulez être prévenu (notifications) lors de nouvelles parutions.

Capture d’écran 2014-12-07 à 23.29.58

L’argument que Facebook met en avant est que vous avez la liberté de choisir de contrôler et comme vous recevrez de toute façon des publicités, que vous avez donc tout intérêt à ce qu’elles correspondent au  mieux à ce qui vous intéresse! Je questionne ainsi le terme “contrôle” utilisé par Facebook. Actuellement c’est Facebook qui contrôle ce que vous voyez comme publicités et ça va continuer.

“Nous utilisons les informations que nous collectons pour améliorer votre expérience”, Facebook dans sa mise à jour des conditions et règlements.

Facebook a certes déployé une campagne visuelle de qualité via un site dédié à sa politique d’utilisation des données personnelles.

Capture d’écran 2014-12-07 à 23.36.40

UNE HISTOIRE DE COOKIES: ALLER AU BOUT DU PROCESSUS POUR VÉRIFIER

Nous sommes en plein feuilleton de ce qu’on appelle la publicité comportementale en ligne basée sur une traque des données de plus en plus fine (analyse des usages quotidiens des internautes) et des publicités resservies au quart de tour à l’internaute en question. Ceci n’est pas nouveau et Facebook n’est pas la seule plateforme à faire un usage intensif des cookies. Suivez les étapes pour découvrir l’étendue du tracking personnalisé de votre profil.

Etape 1: Sous votre profil Facebook, aller sous Paramètres>Publicités

Capture d’écran 2014-12-07 à 23.45.40

Pour l’Europe, suivez le lien vers European Digital Advertising Alliance, puis choisissez votre pays. Vous aboutissez à un site exhaustif d’informations à prendre le temps de découvrir.
Concentrez-vous sur la section Contrôler ses cookies. Là, vous êtes en ligne avec vous-même ou plutôt avec ce que votre adresse IP révèle des cookies déjà installés et activés et de l’état de l’émetteur du cookie publicitaire.
Dans mon cas, 93 entreprises sont déjà actives ou dans les starting blocks dont bien entendu Facebook et Google!

Capture d’écran 2014-11-30 à 22.34.47

C’est là que votre décision entre en jeu! 3 boutons vous tendent les bras pour accepter ou refuser toutes les sociétés d’un coup ou bien de les accepter ou les refuser une par une.

Une courte remarque un peu anodine en bas de page vous indique tout de même:

“Si vous choisissez de refuser la publicité comportementale cela ne signifie pas que vous ne recevrez plus de publicité sur Internet. Cela signifie seulement que la publicité qui s’affichera sur les sites que vous consulterez ne correspondra plus à vos centres d’intérêt ou vos préférences sur le navigateur web que vous utilisez actuellement. Refuser la publicité comportementale n’affectera pas d’autres services utilisant la même technologie, à base de cookies, comme les emails, les préférences de panier d’achat.”

Capture d’écran 2014-11-30 à 22.38.07

A vous de jouer et de décider.

VOS DONNÉES PERSONNELLES SUR FACEBOOK NE VOUS APPARTIENNENT PLUS

Voici la nouveauté très controversée de la politique d’utilisation des données personnelles qui sera mise en application au 1er janvier 2015.

“Jusqu’ici, l’utilisateur cédait à Facebook le droit d’utiliser ses données (photos ou vidéos, par exemple). Désormais, le réseau social sera propriétaire de ces données“, interview de Sébastien Fanti, juriste par la RTS, le 27.11.14.

Sources:

Facebook: Mise à jour de nos conditions et règlements : mieux comprendre le fonctionnement de Facebook et comment contrôler vos informations.

Site web Facebook: politique d’utilisation des données.

RTS: Facebook encore plus intrusif dès 2015 avec ses nouvelles conditions.

Pour aller plus loin:

Blog d’In-fuseon: Eliminer les comptes doublons sur Facebook.

Prenez les devants et ne vous privez pas des réseaux sociaux. Maitrisez au mieux votre environnement social sur Internet en vous formant ou en formant vos équipe de communication en Social media et Community management chez Net-Academy. 

Edith Page est fondatrice d’In-fuseon, agence de communication responsable et co-fondatrice de Net-Academy, institut de formation en communication digitale et réseaux sociaux en Suisse romande.

 

Advertisements

Canva: outil de création de contenus pour Community manager


 

On creation a day

Un des rôles du Community manager est de créer des contenus uniques représentant le produit et la marque qu’il représente et de les publier sur les réseaux sociaux pour engager sa communauté. Le contenu se caractérise par le fond du message et la forme qui lui est donnée (image, texte, image animée, son etc). Voici un clin d’oeil à Canva, nouvel outil de design facilité, à ajouter à la boîte à outils du Community manager. Vous le pratiquerez lors des prochaines formations Net-Academy.

Question: “One creation a day” n’a-t-il été réalisé qu’avec Canva?

EN QUOI CANVA FACILITE-T-IL LA VIE DU COMMUNITY MANAGER?

Chaque réseau social a ses propres caractéristiques techniques de dimensionnement des publications communément appelées “posts” dans notre jargon web 2.0. Changer des images d’en-têtes, des photos de profils et publier des “posts” à la bonne dimension pour un affichage optimum requiert de connaître ou en tous cas d’avoir sous la main, toutes les dimensions requises par réseau pour préparer ses publications ou mises à jour. Ensuite il s’agira de “travailler” les images (recadrage, dimension, filtre etc) et d’y ajouter du texte et autres éléments.

Capture d’écran 2014-06-27 à 15.53.21

Canva propose des designs préconfigurés aux bonnes dimensions pour être ensuite publiés sur vos réseaux sociaux sans retouche particulière…et tout ceci en version gratuite.
VOUS GAGNEZ UN TEMPS PRÉCIEUX!

 CHANGER 4 EN-TÊTES TOP CHRONO

J’ai fait l’exercice pour changer les en-têtes des 4 réseaux sociaux sur lesquels Net-Academy publie et échange avec sa communauté web 2.0.
Voici ce qui a guidé mon choix:

  1. Une image alliant luminosité et collaboration=> c’est l’ambiance Net-Academy.
  2. Un texte personnalisé par réseau social en fonction de la nature de la communauté Net-Academy sur chaque réseau.
  3. Le logo de Net-Academy pour épingler l’origine de l’auteur en anticipant les partages sur les réseaux sociaux.

Le tout créé avec Canva en 15 minutes chrono…puis 10 minutes de plus pour remplacer les images d’en-têtes sur chaque réseau.

FB N-A header

Net-Academy sur Facebook

Net-Academy sur LinkedIn

Net-Academy sur LinkedIn

VOUS AVEZ DEVINÉ?

“One creation a day” a été réalisé avec Notegraphy et Canva. Aucun outil ne fait tout! Formez-vous sérieusement au Community management pour acquérir pratiquement une bonne boîte à outils et savoir la faire évoluer.

TOUTES LES FACETTES DU MÉTIER DE COMMUNITY MANAGER

Le Community management en vidéo sur Adobe Voice.

Mon intervention dans l’émission Pub Fiction de La Télé: “Réseaux sociaux, manager sa communauté”.

Edith Page est fondatrice d’In-fuseon, la communication au sens propre et co-fondatrice de Net-Academy, institut de formation en communication digitale et réseaux sociaux qui forme des Community managers en Suisse romande.

Communication digito-sociale: témoignage d’un quotidien


Le passage d’une année à l’autre génère l’envie d’analyser le passé proche et de projeter l’avenir. Parmi tous les contenus qui ont émergé sur le web ces derniers temps, voici une vidéo récente qui résume bien les chiffres clés de l’évolution du tsunami des réseaux sociaux et les grandes tendances digitales, sociales, communautaires (économie collaborative) et technologiques.

Voici comment cinq de ces tendances me touchent déjà…ou bientôt dans mon quotidien!

1. LES RÉSEAUX SOCIAUX

J’y passe environ 4 heures par jour pour surveiller des marques (monitoring), faire de la veille d’informations (curation), publier des contenus, animer des conversations et réseauter en ligne. Pas étonnant, ils sont au coeur de mon métier de spécialiste en Communication digitale et sociale et de formatrice. Je consacre le reste de mon temps à concevoir des actions de communication, à créer des contenus pour le web (sites, blogs, réseaux sociaux), à formaliser des stratégies de contenus et à transmettre mes expériences via des formations. Les journées sont longues et passionnantes!

20130403-Net_academy-Landing_page-Home-Slide01-2120x1192px-OK

Lien vers les formations de Net-Academy en Community management.

Si je pondère mon temps par réseaux sociaux principaux qui occupent le quotidien actuel de ma vie professionnelle, je dirai par ordre d’importance (quantitative):

  1. Facebook
  2. LinkedIn
  3. Google+
  4. Twitter
  5. Instagram
  6. Pinterest

L’usage des réseaux sociaux continue globalement à progresser même si l’on constate un déplacement de certaines populations d’un réseau à l’autre. En 2013, les jeunes (13 à 19 ans) ont réduit leur usage de Facebook (sans le déserter), se sont accaparés Instagram, Snapchat et ont poursuivi l’usage intensif de WhatsApp. Le micro-chat texto/photo/vidéo est en pleine explosion…le tout bien entendu sur mobile. En 2013, la messagerie instantanée via les réseaux sociaux a surpassé les SMS.
Le futur? Probablement une migration d’une part de mon temps de Facebook  vers LinkedIn (c’est déjà le cas) et vers Google+. Les prédictions annoncent un fort développement de ce réseau surtout dans sa dimension communautaire. Lors de son lancement mi-2011, j’ai lancé ma modeste prédiction via cet article: Google+ le nouveau miracle communautaire…et depuis Google+ a ouvert les communautés. Histoire à suivre…

2. MULTI-ÉCRANS

Nous avons 7 écrans actifs (desktops, mobiles et tablettes) à domicile.

3. OBJETS CONNECTÉS

Capture d’écran 2014-02-03 à 00.18.20J’ai “craqué” pour la Pebble smartwatch qui a émergé via investissement collaboratif sur le site de crowdfunding Kickstarter. Elle est en commande! Elle sera connectée à mon smartphone et élégante au poignet, elle me préviendra de l’arrivée de notifications provenant des réseaux sociaux. Plus besoin d’avoir en main mon téléphone ou de le sortir de mon sac à chaque bip de notifications lorsque je serai en déplacement en train, bus ou à pied.

4. QUANTIFIED SELF

J’ai un projet en cours en lien avec ce nouveau mode de mesure. Mais il procède plutôt à une mesure que l’on pourrait appeler du “Quantified self-environment” en lien avec les niveaux d’ondes électromagnétiques qui nous entourent. Voir le nom de code Magneto.

5. EMAILING

Même si en 2013, le flux d’emails a été surpassé en volume de données transférées sur le web par YouTube, l’email reste le support de communication digital préféré des entreprises. Et aussi des réseaux sociaux qui captent nos emails et nous envoient newsletters, notifications nouvelles provenant de groupes ou blogs que nous suivons (on peut choisir la fréquence d’envoi sur certains réseaux).
Pour ma part, ceci représente une bonne centaine de mails par jour.

Et vous, vous êtes-vous posé la question? Venez en débattre ici ou sur les réseaux sociaux.  Pour m’y retrouver: About.me/edithpage.

Sources d’infos:

TNW: Despite claims of decline in the West, Facebook is stronger than ever in the rest of the world.

France 24: Convergence entre les univers du mobile et les produits technologiques d’intérieur.

Pebble Smartwatch.

Révélation de Net-Academy, institut de formation continue en médias sociaux!


20121119-Net-Academy-logo-web-RVB-OKNet-Academy a ouvert ses portes vendredi 5 avril 2103 à Nyon en Suisse romande! Un grand jour pour ses deux co-fondateurs Olivier Tripet et…moi-même (Edith Page)!

Net-Academy est un institut de formation continue qui s’emploie à répondre aux besoins des entreprises, institutions, collectivités et indépendants. Nous formons des chefs d’entreprise et des professionnel(le)s  qui veulent comprendre comment surfer intelligemment sur la vague de la communication sociale sur Internet et comment s’organiser pour réussir leur E-commerce et l’animation de leurs communautés en ligne.

20130403-Net_academy-Landing_page-Home-Slide01-2120x1192px-OK

Saviez-vous que d’ici à 2014, 52% des interactions clients se feront par les canaux digitaux dont 8% par les médias sociaux (cf Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, communautés professionnelles…)? (source: Markess International, avril 2012).

5 CAPSULES DE PROGRAMMES

Capture d’écran 2013-04-08 à 00.19.49

Notre parti-pris? Bâtir notre communication sur les outils web et les médias sociaux.

Pour en savoir plus et nous retrouver:

Une “landing page”: net-academy.ch
A partir de laquelle, vous accédez à chaque capsule, elle-même détaillée dans une publication sur la page Google+ de Net-Academy et menant à un formulaire de pré-inscription sur Google Drive! Du tout web 2.0.

Merci de “liker” la page Facebook de Net-Academy pour vous tenir informés des nouveautés.

Interagissez avec nous sur Twitter:  @Net_Academy.

Nous nous entourons d’un réseau d’une dizaine d’intervenants professionnels qui seront révélés au fur et à mesure. Alors ouvrez l’oeil et rejoignez Net-Academy sur les médias sociaux!

Capture d’écran 2013-04-04 à 17.41.48

Capture d’écran 2013-04-04 à 17.42.09

MERCI AUX PREMIERS SOUTIENS!

 Capture d’écran 2013-04-08 à 00.03.06

Capture d’écran 2013-04-08 à 00.00.39

Capture d’écran 2013-04-08 à 00.00.09

Capture d’écran 2013-04-07 à 23.59.59

20120906-Net_academy-Landing_page-Home-contenue-bouton-parles-en_a_ton_bosse

Net-Academy.ch

En 2013, tout est toujours possible!


Voeux 2013 allREMERCIEMENTS ET VOEUX !
Le blog d’in-fuseon vient de fêter son 2ème anniversaire! Non sponsorisé et vivant de ma conviction profonde de l’importance des partages d’idées et d’actions, mon blog progresse durablement grâce à vous, fidèles lecteurs et contributeurs. Et aussi grâce à son référencement naturel. Merci du fond du coeur pour ce premier dé que j’ai plaisir à jeter encore en 2013!

Le 2ème dé que je vais continuer à jouer dans mon activité de marketing-communication en 2013 a toujours 3 doubles faces. Celles de la Responsabilité sociale d’entreprise (RSE), des Cleantechs et de la communication digitale et sociale via les médias sociaux. Comme je l’avais déjà formulé début 2012 dans l’article “En 2012, tout est possible…”, je reste persuadée que les “missionnaires” des Cleantechs et de la RSE qui ont des activités ingrates et compliquées à valoriser auraient tout à gagner d’une communication plus engageante et sociale. Mais ces 3 secteurs ne vont pas au même rythme! Restons optimistes pour 2013 et continuons à prouver! (Voir notre article “L’efficience énergétique en Suisse, potentiel social inexploité“.)

PERSPECTIVES DE CHANGEMENT POUR LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL EN 2013!

Copyright in-fuseon-mainsDepuis l’avènement d’Internet (par le web statique et dynamique) et jusqu’à présent, le référencement naturel dépendait de la capacité d’optimisation d’un média de communication digitale (ex. un blog, un site web…) à se faire référencer par les moteurs de recherche de type Google. On parlait de SEO (Search Engine Optimisation), contrairement au SEM (Search Engine Marketing) qui fait appel à des formes de publicité payante (ex.liens sponsorisés, banners…). La qualité de contenu était la clé maîtresse de succès du SEO.  Avec l’arrivée de l’Author Rank chez Google fin 2012, des paramètres d’activité et d’interaction sur le web social viendront renforcer le référencement des auteurs du web en 2013. Excellent signe pour les créateurs de contenus (cf via les blogs) actifs sur les médias sociaux! L’e-réputation des identités numériques (marques individuelles ou collectives) va ainsi se construire plus globalement.

Prenons l’activité du blog d’in-fuseon en 2012, selon le rapport annuel préparé par les lutins statisticiens de WordPress.com:

  • Si ce blog était hébergé au sommet de l’Everest, il faudrait 20 ans aux 600 personnes qui ont atteint le plus haut sommet du monde en 2012 pour égaler le nombre de visites. Ce dernier a progressé de 5’000 en 2011 à 12’000 en 2012.
  • Image 8L’article Pour créer une communauté en ligne: groupe Facebook ou communauté Google+? a reçu le plus de vues dans la journée du 10 décembre 2012. L’intérêt pour la création de communautés en ligne montre la tendance!
  • Sur les 5 top “posts” 2012, 4 ont été créés en 2010 ou 2011! Les contenus suscitent un intérêt durable en incluant vision et pérennité. A l’ère de l’information immédiate et éphémère, c’est presque contradictoire!
  1. 12 points clés pour créer sa communauté en ligne
  2. Nespresso, très fort de café!
  3. La communication sociale, facteur de durabilité de l’entreprise
  4. Les matériaux innovants, à la base des cleantechs
  5. Lumière sur les sacs plastiques: comment reconnaître le bon grain de l’ivraie?

Cliquez ici pour voir le rapport complet de WordPress.

MERCI! Et à très bientôt!

Pour créer une communauté en ligne: groupe Facebook ou communauté Google+?


sustainable_in-fuseon.com

Pour un projet dans le domaine de la Responsabilité sociale d’entreprise (RSE), j’ai besoin de mettre à disposition d’un groupe de travail une plate-forme en ligne répondant à 9 points sur les 12 que j’avais définis dans l’article “12 points clés pour créer sa communauté en ligne”.

Ouvrir un groupe Facebook ou une communauté Google+ (nouvel outil Google communautés lancé sans grande pompe il y a quelques jours)?Image 11

Image 7Image 8

J’annonçais le lancement de Google+ comme nouveau miracle communautaire en août 2011. Avec ses 235 millions de comptes actuels, Google+ tient-il ses promesses face à l’incontournable Facebook? Quel est dans mon cas le meilleur outil, sachant que l’un comme l’autre ont toutes chances d’évoluer dans leur course à l’engagement et à la fidélisation.

MON BESOIN EN BREF

  • Rassembler un petit groupe de professionnels autour d’une thématique précise et des objectifs communs concrets et approuvés par toutes les parties prenantes.
  • Mettre à disposition une plate-forme simple d’échanges en ligne et animer la communauté privée pour la conduire vers l’atteinte des objectifs.
  • Limiter les séances en face à face pour gagner le temps précieux de chaque membre de la communauté.
  • Accélérer les échanges d’avis et les commentaires sur des documents et accélérer ainsi leur validation.
  • Se connecter sans contrainte de temps ni de lieu et traiter les messages au fur et à mesure, sans bloquer ni réserver un temps spécifique par semaine.
  • Créer le sentiment de contribuer à un groupe pourvu d’une “mission spéciale”!
  • Précaution spécifique: les membres du groupe ne veulent pas nécessairement entrer dans une promiscuité digitale éternelle en dehors de cette communauté d’intérêt.

POINTS COMMUNS ENTRE FACEBOOK ET GOOGLE+

Ouvrir un groupe Facebook (ouvert ou privé) ou bien une Google+ communauté donne accès aux avantages et fonctions suivants:

  • Plate-formes existantes et gratuites.
  • Confidentialité du groupe possible avec l’option (fermé ou secret) sur Facebook et l’option (public ou privé) sur Google+.

Image 12

Image 14

  • Échanger des publications, des photos, des vidéos, commenter, partager, apprécier, poser des questions, créer un événement, inviter des contacts, chat en ligne.

Image 15

  • Échanger des messages avec toute la communauté ou envoyer des messages privés.

Image 9

  • Possibilité d’être avertis des nouveaux échanges par mails ou par notifications mobiles sur smart phones.
  • Facilité de création et de clôture du groupe.

CE QUI DIVERGE ENTRE FACEBOOK ET GOOGLE+

Le point de divergence principale touche à l’identité numérique et la façon dont l’internaute a besoin de la gérer envers les membres de la communauté.

Pour un groupe Facebook, on ne peut inviter que des profils “amis” avec lesquels on a déjà établi une relation bi-latérale sur Facebook. Ceci implique une proximité avec les membres du groupe puisqu’en dehors de ce groupe spécifique, on aura aussi accès au fil d’actualité de leurs profils.

C’est sur ce point que Google+ diverge de Facebook. Pour inviter des contacts dans une communauté privée Google+, il suffit que le contact ait un compte sur Google+, c’est tout. Grâce à la conception même des cercles Google+, on a le choix d’ajouter quelqu’un à l’un de ses cercles sans pour autant que la réciproque soit vraie.Image 16

En conclusion, je vais probablement ouvrir la communauté sur Google+. Il y a un seul “hic”. Les futurs membres du groupe ont pour certains des profils Facebook mais aucun n’est encore sur Google+!!!

Retrouvez-moi sur Google+ en suivant ce lien.
Découvrez les publications publiques de mon profil Facebook en suivant ce lien.

Info complémentaire:
Excellent article de SCMA Swiss community manager association: Communautés Google+.
Article du CNET: Google+ communautés.

Google +: le nouveau miracle communautaire?


Google+ vient de se lancer en grande pompe au nez et à la barbe de Facebook, Twitter et LinkedIn, juste pour parler des mastodontes qui peuplent la croissance des “Social media”, phénomènes sociaux que les marques et les entreprises ne peuvent plus ignorer désormais. Depuis son ouverture fin juin 2011, les articles sur Google+ abondent et la vocation de celui-ci est de s’interroger sur:

  • Google+ est-il le meilleur des 2 mondes Facebook et Twitter?
  • En quoi  Google+ peut-il devenir “LA” plateforme de votre future communauté?

Il a fallu seulement 3 semaines à Google+ pour atteindre 25 millions d’utilisateurs au lieu de 32 et 36 mois respectivement pour Twitter et Facebook.


PROJET GOOGLE+: “THE BEST OF BOTH WORLDS?”

Il ne manquait qu’un “bouton” à ma barre Google.
Détentrice d’un compte Gmail, j’utilise déjà surtout Google Reader comme outil de veille pour suivre mes flux d’actualités préférés, Google Docs pour partager et travailler en ligne sur des documents avec mon réseau professionnel, sans compter les traditionnels Maps, Picasa et autres utilitaires.

J’ai été agréablement surprise par Google+ qui pour l’instant est surtout testé de manière individuelle mais qui présente des fonctionnalités appropriées aux entreprises.
J’ai retrouvé les avantages combinés de Facebook, Twitter et LinkedIn avec des avantages en plus.

  • un flux équivalent au fil d’actualités avec photos, vidéos, liens mais de longueur illimitée contre Facebook max 420 caractères et Twitter max 140 caractères
  • les cercles Google+ que vous créez selon votre mode de fonctionnement: pour chercher une information, suivre ou échanger avec vos réseaux de connaissances, amis etc comme dans la vraie vie. Par exemple, j’ai créé plusieurs cercles professionnels qui correspondent aux activités d’in-fuseon: pros cleantechs, pros RSE (Responsabilité Sociale d’Entreprises), pros web
  • le choix de rendre publique une info (comme par exemple une photo dans votre galerie photos personnelle) ou de la destiner à un ou plusieurs cercles de contacts
  • le choix d’ajouter quelqu’un à un de vos cercles sans pour autant que la réciproque soit vraie
  • le partage de photos
  • l’utilisation de Déclics pour vous abonner à des flux d’informations qui vous concernent
  • la possibilité de créer une Vidéo-Bulle de chat à 10 max spontanément ou de lancer un Chat plus large si vous avez une question précise à poser à votre réseau

Pour rejoindre Google+, vous devez recevoir une invitation. Je peux volontiers vous inviter. Envoyez-moi un mail.

Si vous y êtes déjà, rejoignez-moi sur Google+:  +edith

LES ATOUTS DE GOOGLE+ POUR DEVENIR LA PLATEFORME DE VOTRE FUTURE COMMUNAUTE

Voici sa mission déclarée de Google+:

“Sharing is a huge part of the web, a part that we think could be a lot simpler. That’s why we’ve been working on adding a few new things to Google: to make connecting with people on the web more like connecting with them in the real world”, dixit Google

En bref:
Favoriser le partage social comme dans la “vraie” vie en choisissant ce que vous dites à qui et en respectant la confidentialité des infos en fonction des groupes de contacts auxquels vous appartenez.

Et une nouvelle plateforme pour créer son “graphe social”, en relation avec le fameux bouton +1.

Depuis mars 2011, le bouton d’évaluation +1 de Google est en test et vous le trouverez de plus en plus fréquemment à côté du “J’aime” de Facebook. Ce bouton est bien entendu intégré à Google + et encourage le partage social.

Si créer une communauté en ligne fait partie de votre stratégie de marketing-communication digitale, tenez compte de Google+ comme plateforme potentielle. Mais avant de choisir les outils…!
Voici 12 points clés pour créer votre communauté en ligne. Un de ses points est de se questionner sur la création d’un réseau ou d’une communauté. Une communauté rallie ses membres autour d’un objectif commun alors que dans un  réseau, chacun peut poursuivre son propre objectif. La ligne est cependant bien fine entre les deux. A mon avis, Google+ permet de mettre en oeuvre les uns et les autres.
Voici par exemple un mapping des réseaux et communautés existants dans le domaine de la Responsabilité Sociale d’Entreprises que j’ai identifiés et qui est sujet à évolution permanente. La valeur ajoutée principale que recherchent ces réseaux ou communautés est le partage de connaissances sur un sujet complexe afin d’optimiser le ROI du développement durable en entreprises.

Mapping de positionnement des réseaux et communautés en ligne sur le thème de la Responsabilité Sociale d'Entreprises. Copyright In-fuseon juin 2011.

Les avantages de Google+ pour créer une telle communauté en ligne:

  • fonctionnalités combinées des profils, pages et groupes Facebook, groupes LinkedIn et micro-blogging de Twitter
  • accès aux informations en mode public ou par les cercles
  • possibilité de lier un cercle à un wiki externe pour créer une base de connaissance partagée

Pour ceux qui veulent se faire une idée sur Google+ en quelques minutes:


CONTREVERSES ET POINTS D’AMELIORATIONS

Quand une nouveauté de cette taille apparaît, les opinions fusent et les positions se prennent. Les leaders d’opinion essaient, investiguent la plateforme, restent, en partent. J’ai pu déjà entendre plusieurs “timbres” et expérimenter quelques points à améliorer:

  • la politique de définition des noms semble trop restrictive et contraignante
  • pas d’outils pour exporter ses contacts Facebook ou Twitter sur Google+
  • pas de short code pour intégrer le bouton +1 dans mon blog sur wordpress.com..pour l’instant!

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle plateforme sociale?
Une de plus direz-vous et 30 mn de plus chaque jour pour y être présent?
Ou bien, un véritable outil à observer de plus près et à considérer dans vos stratégies de communication digitale?

Les paris sont ouverts mais ce qui compte, c’est l’usage que vous en ferez!