Category Archives: Media sociaux-Communautés web

Dans la social room de RTSthevoice


Samedi 29 mars fut une soirée mémorable et fort sympathique. Merci à David Labouré responsable des relations en ligne de la RTS (@RadioTeleSuisse) de m’avoir invitée à contribuer au community management de l’émission RTS The Voice of Switzerland, retransmise et commentée en Suisse romande uniquement sur Internet. Voici donc un aperçu de cette double expérience: 100% geek twitto et 100% émotion.


QUAND INTERNET REMPLACE LA TV

Capture d’écran 2014-03-30 à 21.26.24

Pour les Suisses romands, une seule possibilité existe pour suivre en français l’émission ultra populaire The Voice version suisse: sur leur ordinateur, tablette, smart phones ou leur écran TV connecté sur le site thevoice.rts.ch. Une expérience utilisateur unique, interactive et très riche en contenus les attend. L’émission tournée en Suisse alémanique est accessible en VO/VF sur le site web qui intègre toutes les réactions du public  via Twitter. Le réseau de micro-blogging règne en maître pour faciliter les conversations entre fans, talents, coaches et l’équipe de la RTS de la social room. Sans compter les nombreux “calls to action” et “motivateurs” que propose la RTS pour engager le public, les talents et les coachs:

  • #RTSthevoice comme point de ralliement sur Twitter
  • la publication des tweets sur le site web de l’émission
  • le sondage: qui sera The Voice?
  • le concours Selfie pour gagner 2 billets pour assister à la Grande finale
  • le buzzoscope des talents
  • l’aftershow
  • et la possibilité de tout revoir!

Le site web affiche les statistiques de volume de trafic (le buzz) des talents romands et crée le buzzoscope de chaque talent, véritable communauté de fans. Suite à sa sélection pour les demi-finales, la chanteuse romande Glory a vu son buzzoscope exploser.

Capture d’écran 2014-03-30 à 21.35.21

Capture d’écran 2014-03-30 à 22.04.20Lorsque l’émission battait son plein entre 20h10 et 22h30 samedi, 863 messages ont été échangés sur les réseaux sociaux, 1’710 partages ont eu lieu (c’est une des clés du buzz) et 261 tweets ont été commentés. Le média digito-social offre le grand intérêt de prolonger l’expérience utilisateur. L’émission ne s’arrête pas le samedi soir à 22h30. Dimanche une certaine activité est repartie sur les réseaux sociaux.

L’émission de samedi a duré 10 minutes de plus, selon Didier le producteur de l’émission ce soir là. “C’est cela Internet: si ça fonctionne bien, on laisse filer!”

Une nouvelle façon de consommer du média, de créer une proximité avec les stars et certainement pour la RTS de tester les nouveaux comportements! Beau dispositif de communication digito-sociale.

FONCTIONNEMENT DE LA SOCIAL ROOM

Ambiance conviviale, sympathique et pro de la social room! Un dîner tous ensemble pour commencer juste avant le top départ de 20h10 avec la présentatrice romande @MelanieFreymond, Didier @kessidi responsable de la production de l’émission du soir, @DavidLaboure le chef d’orchestre de la social room, @David_Lamon binôme et homonyme de David et chef prompteur de l’Aftershow, @MrsAndreia et @AntoineFargou.

IMG_3952

Une organisation bien rodée et une plateforme technique performante!

Le site web de l’émission est en fait un espace de contenus enrichis et interactifs provenant du flux Twitter @RTSthevoice et mis en page grâce à la plateforme Shore.li de l’entreprise lausannoise du même nom. Tous les tweets émis sur #RTSthevoice ne sont pas systématiquement diffusés sur l’espace web de l’émission. La RTS écoute également les comptes Instagram et Facebook des talents et des coachs. Rien ne leur échappe!

shoreli-admin
Cette plateforme permet:

  • Capture d’écran 2014-03-30 à 20.08.04de créer un espace web attirant et engageant aux couleurs de la marque en l’occurrence RTSthevoice.
  • de raconter le déroulement de l’émission sous forme de live-tweets (LT): c’était le rôle de David.
  • d’afficher tout le flux de tweets, posts facebook et photos Instagram dans la partie administrative et de sélectionner les meilleurs: c’était le rôle d’Antoine.
  • de corriger les fautes d’orthographes des meilleurs tweets!
  • de publier des tweets @RTSthevoice et de répondre aux tweets: c’était le rôle d’Andreia.
  • d’enrichir les tweets en ajoutant un texte court de @RTSthevoice, d’afficher le meilleur tweet régulièrement et de doubler la taille d’une publication directement sur l’espace web: c’était mon rôle samedi soir.
  • de gérer tous les “calls to action” mentionnés.
  • enfin de filtrer les spams potentiels ou les tweets diffamatoires mentionnant @RTSthevoice (quasiment aucun depuis le début de l’aventure)!

Concentration dans la social room!

On a même réussi à honorer l’extinction des éclairages pour Earth hour…seulement pendant quelques minutes!

 Lâcher prise dans la social room!


L’ÉMOTION DE L’AFTER SHOW 

L’Aftershow s’est ensuite déroulé sur un plateau TV en live avec la participation de Glory et @oliviercheuwa les 2 chanteurs romands que leur coach Stress avait décidé de confronter lors de cette émission, Glory ayant finalement été choisie pour la demi-finale.
Silence sur le plateau. Mon smartphone pourtant en main, je n’ai plus envie de tweeter mais plutôt de me concentrer sur ce moment humain et sympathique entre Mélanie et les deux talents. Tous des professionnels du petit écran, s’exprimant sans stress (c’est le cas de le dire…vous l’aviez compris, la vidéo du concours The Voice était en différé!). Assister à leur courte improvisation de Amazing Grace fut vraiment un moment magique. C’est là que l’on capte la puissance et le potentiel d’une voix. Bravo à tous les deux!

This slideshow requires JavaScript.

 

Continuez à suivre RTSthevoice

Edith Page est fondatrice d’In-fuseon, la communication au sens propre et co-fondatrice de Net-Academy, institut de formation en communication digitale et réseaux sociaux qui forme des Community managers en Suisse romande.

 

Eco-astuce N°6: Eteignez pour EarthHour!


thevoice-switzerland-logo@2xJe vis un dilemme cette année pour participer à l’action Earth Hour Capture d’écran 2014-03-23 à 23.25.13ce samedi 29 mars de 20h30. Earth Hour ou éteignez les lumières pendant 60 minutes est la plus grande action mondiale symbolique de la protection de l’environnement à l’initiative du WWF: 7000 villes dans plus de 150 pays différents l’ont suivie en 2013. Or à cette heure là ce samedi, je participe à la “social room” de The Voice of Switzerland pour contribuer à relayer l’émission thevoice.rts.ch sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter #RTSthevoice à partir de 20h10! Vous imaginez la social room sans lumière?

Earth Hour ayant pour thème l’efficacité de l’éclairage public, le WWF a questionné les communes suisses sur leur consommation d’électricité liée à l’éclairage public et a élaboré un classement. Habitez-vous à St-Modèle, à Peut mieux faire ou à Cause toujours?Capture d’écran 2014-03-24 à 00.46.26

EARTH HOUR ET LES COMMUNES SUISSES

La commune dans laquelle j’habite n’a pas répondu au questionnaire. Alors j’ai joué le jeu que WWF me proposait, c’est à dire d’envoyer un mail à ma commune pour la sensibiliser au sujet et l’encourager à la transparence et aux efforts dans ce sens.

Mail proposé par le WWF et que vous pouvez modifier selon votre plume:

“À: commune@X.ch

Objet: Quelle place notre commune accorde-t-elle à la préservation du climat?

Madame, Monsieur,

Pour moi, pas de doute, la préservation du climat constitue l’un des principaux défis de notre époque. C’est donc avec étonnement que j’ai appris que ma commune n’avait pas souhaité participer au classement du WWF relatif à l’efficacité énergétique dans le cadre de l’éclairage public.

Il est essentiel à mes yeux que notre commune gère efficacement l’énergie. Je vous demande donc de contribuer à la préservation du climat et au tournant énergétique. Cela commence par répondre aux questions du WWF à ce sujet: cela ne vous coûtera rien et vous permettra de dresser un premier bilan en la matière. En effet, ce n’est qu’ainsi qu’il sera possible de prendre des mesures ciblées. Participez sur wwf.ch/classementcommunes!”

Vérifiez les résultats de votre commune en suivant ce lien.

UN DISPOSITIF DE COMMUNICATION BIEN MENÉ

Je ne peux que saluer un dispositif de communication rondement mené qui incite en 3 petites étapes à participer et à s’engager. L’action joue avec la double corde sensible de l’environnement et de la “gamification”.

1. Un e-mailing qui interpelle et pousse à l’action:
Capture d’écran 2014-03-24 à 00.33.06
2. Un simple test en saisissant le NPA de votre commune:
…et une proposition guidée pour réveiller votre commune doublée
d’un potentiel gain personnel: conseil en éclairage, bons d’achat.

Capture d’écran 2014-03-23 à 23.17.473. Une incitation à partager l’information avec vos amis via Facebook ou Twitter pour doubler vos chances:
Capture d’écran 2014-03-23 à 23.22.00FAITES CE QUE JE NE POURRAI PAS FAIRE CETTE ANNÉE

Soyez un ou une super-héro aux côtés de Spiderman cette année. Eteignez pour Earth Hour. Merci.

Capture d’écran 2014-03-23 à 23.24.43

Sources:
WWF: Samedi 29 mars, 20h30.

Eliminer les comptes doublons sur Facebook


Capture d’écran 2014-03-16 à 21.17.18

Lorsque j’ai ouvert mes deux profils sur Facebook il y a 4 ans, j’avais l’illusion de pouvoir gérer en parallèle un profil professionnel et un profil personnel. Que neni…ou la Grande illusion que ce fut! Le besoin viscéral de pouvoir gérer mes deux identités séparément m’a poussée à braver l’interdiction de Facebook d’ouvrir 2 profils pour une seule personne même avec des adresses emails différentes! Je viens de prendre la décision de fermer un de mes comptes. Devinez lequel?

Ce que je risquais? Que Facebook repère le subterfuge et que je me retrouve un bon matin sans compte! Punition suprême que des milliers de faux comptes ou des comptes inactifs ou des comptes doublons peuvent subir après chaque nettoyage par Facebook. Les comptes doublons représenteraient entre 4 et 7% des 1,23 milliard d’utilisateurs actifs par mois.

Capture d’écran 2014-03-16 à 21.41.34

“One personal account” signifie un seul compte “profil”. Bien entendu cela ne s’applique pas au nombre de Pages Facebook qu’un compte Profil peut gérer!

COMMENT SUPPRIMER UN COMPTE FACEBOOK?

Avant de supprimer votre compte, basculez certains contacts en les invitant manuellement comme amis sur votre autre compte.

Capture d’écran 2014-03-14 à 10.58.20

Difficile de trouver le chemin pour supprimer un compte directement via les paramètres de votre compte. La seule option que Facebook vous propose est de désactiver le compte, c’est à dire de le rendre invisible. Vous pouvez le réactiver quand vous voulez, toutes les publications sur votre mur sont conservées.

Capture d’écran 2014-03-14 à 10.59.34

Pour supprimer un compte Facebook, il faut trouver la bonne URL qui vous mène à faire la demande de suppression à Facebook!
Trouver le Help center dans la barre de recherche de Facebook puis choisir Gérer votre compte, puis Désactiver/supprimer des comptes. Le lien hypertexte “Faites-le-nous savoir” vous mène à la demande de suppression définitive. Vérifiez donc que vous êtes logués au compte que vous voulez supprimer et pas à un autre!

Capture d’écran 2014-03-14 à 11.05.53

Ensuite tout s’enchaîne très vite!

Capture d’écran 2014-03-14 à 11.06.35

Avec une double protection!

Capture d’écran 2014-03-14 à 11.07.02

Et une double information via Facebook et par email: votre compte sera supprimé définitivement dans 14 jours SI ET SEULEMENT SI vous ne vous reconnectez pas sur ce compte. Une erreur de logging est si vite arrivée!

BONNE CHANCE!

Capture d’écran 2014-03-14 à 11.07.51

Capture d’écran 2014-03-14 à 11.11.53

Alors, avez-vous deviné quel compte Facebook j’ai supprimé?
Et au prochain numéro? Comment gérer ses amis pros et persos sur Facebook!

Pour aller plus loin…et si vous avez le courage de lire les “Policies” de Facebook…

Sinon venez vous former aux Capsules Net-Academy pour connaître ce que vous avez intérêt à faire ou ne pas faire sur Facebook et “prendre de la graine” en Community management à titre professionnel et/ou personnel!

Capture d’écran 2014-03-16 à 21.46.42

Facebook: Politique de confidentialité-version complète.

Facebook: Statements of rights and responsibilities.

MSN actualités: Facebook, 83 millions de faux comptes, août 2012.

Transeet: Facebook n’a pas d’idée du nombre de faux comptes qui pourraient être de 140 millions, février 2014.


Edith Page est fondatrice d’In-fuseon, la communication au sens propre et co-fondatrice de Net-Academy, institut de formation en communication digitale et réseaux sociaux.

Eco-astuce N°5: déconnecter


Je n’ai pas suivi l’exemple de Thierry Crouzet pionnier du web et de la génération des connecteurs. Il a déconnecté 6 mois après une overdose d’Internet et a publié son expérience dans un livre “J’ai débranché” en 2012. Pour ma part je n’ai déconnecté que 4 jours la semaine dernière et je n’ai pas écrit de livre. Mais ça m’a fait un bien fou!

@in-fuseon.com

UN BRIN D’HISTOIRE

Le web fait partie de ma vie depuis 2003 lors du lancement de ma première communauté en ligne à l’époque des portails d’informations et du 50 kbits/s. La mienne qui était en phase pilote à l’époque bénéficiait d’un projet de 10 mbits/s avec accès à Internet, vidéo à la demande et téléphonie, le fameux TriplePlay. Innovant! L’expérimentation de toutes les facettes de la communication 360° appliqué au domaine des énergies renouvelables et de l’efficience énergétique m’a ensuite donné envie de fonder In-fuseon, la communication au sens propre et plus récemment de co-fonder Net-Academy, institut de formation en Communication digitale et réseaux sociauxIl est un fait que depuis 4 ans je déconnecte très peu.

Quatre ans pour la vie du web est une éternité. Qui s’étonne encore désormais que:

  • 2.7 milliards de personnes soit près de 40% de la population mondiale soient connectées à Internet,
  • 2 milliards d’abonnements mobiles (smart phones) soient de type “large bande” et accèdent à Internet,
  • qu’en Suisse par exemple, le taux de pénétration du smartphone soit de 54%, que 64% consultent Internet tous les jours via leurs smartphones et que 74% consultent les réseaux sociaux comme “mobinautes”!

Net-Academy-formation

Notre vie d’avatar du digital est passée dans les moeurs.

COMMENT DÉCONNECTER EFFICACEMENT?

Qui dira que déconnecter rend nostalgique? Même pas un brin, juste le plaisir de bons souvenirs et du rappel d’un bout de vie! Mais comment déconnecter efficacement sans la tentation de “rechuter” régulièrement vers son smartphone ou sa tablette pour vérifier messages et notifications?

@in-fuseon.comDans mon cas, ce fut très simple. Je me suis “exilée” dans un coin de montagne sans Wifi, ni connexion 3G fiable.
A l’écoute de mon comportement pendant les 24 heures qui ont suivi la déconnection, je me suis surprise plusieurs fois à dégainer mon mobile pour le dé-vérouiller et vérifier l’écran de notifications! Ensuite je l’ai oublié et ai vécu le plaisir d’activités simples qui me parlent, en pleine nature. Et surtout j’ai accepté de ne pas savoir ce qui se passe dans ma sphère digitale pendant 4 jours!

J’apprécie d’autant plus le retour à fond les manettes sociales après ces 4 jours de bienfaits!

QUE S’EST-IL PASSÉ D’IMPORTANT SUR LE WEB EN 4 JOURS?

Capture d’écran 2014-03-03 à 00.45.43Qu’ai-je “raté” sur le vif comme actualité majeure? Non ce n’était pas du  FOMO, Fear of missing out! Je me pose la question après coup, c’est tout!
Une actualité de taille qui fait encore la Une de tous les médias: le rachat de l’app mobile de messagerie WhatsApp par Facebook pour la somme astronomique de 19 milliards de dollars. Instagram racheté par Facebook en avril 2012 pour un milliard de dollars ressemble à une opération bien rationnelle en comparaison. Après la capture du public relativement jeune des 150 millions d’actifs Instagramers férus d’échanges  de photos et de vidéos et maintenant des 450 utilisateurs de WhatsApp, quelle est la prochaine étape de Facebook? L’app de géolocalisation Foursquare peut-être pour compléter un futur kit ecommerce publicitaire?

En attendant, l’actualité est tournée vers les solutions alternatives à WhatsApp de protection des données personnelles. Une migration de certains utilisateurs de WhapsApp vers d’autres applications est en cours.

“Des alternatives suisses comme Swisscom iO, Threema et myEnigma ont connu une croissance importante du nombre de leurs utilisateurs.”  ICT Journal.

Sources:

ITU: The world in  2013: ICT facts&figures.

Valérie Demont: Usage d’Internet depuis un mobile: que font les Suisses en 2013?

Medias sociaux.fr: Pourquoi Facebook rachète WhatsApp?

Longue vie à Twitter: mais pourquoi?


twitterLes réseaux sociaux sont devenus de grosses machines à génération de chiffres, données et convoitises. Twitter ne va pas bien: les financiers et les analystes le disent. Entré en bourse fin 2013 après 7 ans d’activité, Twitter a vu récemment son action s’effondrer de 17%. Et pourtant Twitter est un bel exemple de média/réseau de microblogging très utile pour la veille d’informations et très spontané dans les échanges d’avis.

Voici le point de vue d’une utilisatrice quotidienne de Twitter indépendamment de toute considération de stratégie financière mondiale!

Capture d’écran 2014-02-10 à 00.40.00

Je fais partie des 241 comptes actifs sur Twitter: @edithpage et des 50% d’utilisateurs qui tweetent régulièrement. J’ai aussi ouvert un compte Vine: Vine.co/Edith.Page adossé à Twitter, application mobile intégrant un outil de captation vidéos de 6 secondes lancée en janvier 2013 et qui a su convaincre 45 millions d’utilisateurs. Cette nouveauté a d’ailleurs généré de nombreuses réactions concurrentes sur le web, celle de Facebook notamment qui a ajouté la vidéo à Instagram en juin 2013.

MON USAGE DE TWITTER EN 7 POINTS CLÉS

  • veille d’informations via 22 listes (publiques et privées) que j’ai créées sur Twitter et mots dièses (hashtags) particuliers
  • publications de mes articles de blogs!
  • publications et ReTweet d’articles tiers et entre autres:
  • participation, échanges d’avis et mise en favoris de tweets lors d’événements et conférences: par exemple #scma, #lift14, #enld
  • suivi de conférences en ligne via LT (live tweet)
  • besoin de contacter très vite une personne de mon réseau publiquement ou par DM (direct message) si confidentiel et si l’on se suit mutuellement
  • user sans en abuser du #FF (Follow Friday) pour saluer certaines personnes croisées off ou on-line dans la semaine!

Le tout avec une facilité d’usage pour publier et recevoir des notifications sur smart phone et tablette. Le développement précurseur de Twitter sur mobiles représente encore un bel atout.
Certes suivre plusieurs flux Twitter n’est pas toujours aisé. Le dashboard que propose Hootsuite est venu à la rescousse des Community managers dont la fonction est entre autres d’assurer une veille des actualités et de positionner la marque qu’ils représentent.

INTÉRÊT DU LT PAR #

Ne pouvant assister à la remise des prix aux meilleurs start-ups suisses lors de ALPICT Venture night à Lift14, j’ai pu suivre les lauréats et l’ambiance de la soirée grâce aux twittos qui ont eu la convivialité de partager cette information sur #lift14 et ceci avant même que tout article de presse n’ait eu le temps de paraître!

Demain lundi 10 février à partir de 17h30, je serai moi-même en train de LT lors de la conférence SCMA sur le sujet passionnant du Marketing de genre sur le web qui accueille Stéphanie Duhamel de aufeminin.com, Eileen Schuch de Coolbrandz et la toute nouvelle initiative de Taissa Charlier Women in digital Switzerland.

Voici pourquoi je croise les doigts pour que Twitter soit autant voire plus considéré pour ces dimensions sociales que financières.

Sources:

Social media slant: Social media in numbers (January 2014).

Mediasociaux.fr: Twitter, des résultats inquiétants?

Net-Academy: formation en Community management.

Communication digito-sociale: témoignage d’un quotidien


Le passage d’une année à l’autre génère l’envie d’analyser le passé proche et de projeter l’avenir. Parmi tous les contenus qui ont émergé sur le web ces derniers temps, voici une vidéo récente qui résume bien les chiffres clés de l’évolution du tsunami des réseaux sociaux et les grandes tendances digitales, sociales, communautaires (économie collaborative) et technologiques.

Voici comment cinq de ces tendances me touchent déjà…ou bientôt dans mon quotidien!

1. LES RÉSEAUX SOCIAUX

J’y passe environ 4 heures par jour pour surveiller des marques (monitoring), faire de la veille d’informations (curation), publier des contenus, animer des conversations et réseauter en ligne. Pas étonnant, ils sont au coeur de mon métier de spécialiste en Communication digitale et sociale et de formatrice. Je consacre le reste de mon temps à concevoir des actions de communication, à créer des contenus pour le web (sites, blogs, réseaux sociaux), à formaliser des stratégies de contenus et à transmettre mes expériences via des formations. Les journées sont longues et passionnantes!

20130403-Net_academy-Landing_page-Home-Slide01-2120x1192px-OK

Lien vers les formations de Net-Academy en Community management.

Si je pondère mon temps par réseaux sociaux principaux qui occupent le quotidien actuel de ma vie professionnelle, je dirai par ordre d’importance (quantitative):

  1. Facebook
  2. LinkedIn
  3. Google+
  4. Twitter
  5. Instagram
  6. Pinterest

L’usage des réseaux sociaux continue globalement à progresser même si l’on constate un déplacement de certaines populations d’un réseau à l’autre. En 2013, les jeunes (13 à 19 ans) ont réduit leur usage de Facebook (sans le déserter), se sont accaparés Instagram, Snapchat et ont poursuivi l’usage intensif de WhatsApp. Le micro-chat texto/photo/vidéo est en pleine explosion…le tout bien entendu sur mobile. En 2013, la messagerie instantanée via les réseaux sociaux a surpassé les SMS.
Le futur? Probablement une migration d’une part de mon temps de Facebook  vers LinkedIn (c’est déjà le cas) et vers Google+. Les prédictions annoncent un fort développement de ce réseau surtout dans sa dimension communautaire. Lors de son lancement mi-2011, j’ai lancé ma modeste prédiction via cet article: Google+ le nouveau miracle communautaire…et depuis Google+ a ouvert les communautés. Histoire à suivre…

2. MULTI-ÉCRANS

Nous avons 7 écrans actifs (desktops, mobiles et tablettes) à domicile.

3. OBJETS CONNECTÉS

Capture d’écran 2014-02-03 à 00.18.20J’ai “craqué” pour la Pebble smartwatch qui a émergé via investissement collaboratif sur le site de crowdfunding Kickstarter. Elle est en commande! Elle sera connectée à mon smartphone et élégante au poignet, elle me préviendra de l’arrivée de notifications provenant des réseaux sociaux. Plus besoin d’avoir en main mon téléphone ou de le sortir de mon sac à chaque bip de notifications lorsque je serai en déplacement en train, bus ou à pied.

4. QUANTIFIED SELF

J’ai un projet en cours en lien avec ce nouveau mode de mesure. Mais il procède plutôt à une mesure que l’on pourrait appeler du “Quantified self-environment” en lien avec les niveaux d’ondes électromagnétiques qui nous entourent. Voir le nom de code Magneto.

5. EMAILING

Même si en 2013, le flux d’emails a été surpassé en volume de données transférées sur le web par YouTube, l’email reste le support de communication digital préféré des entreprises. Et aussi des réseaux sociaux qui captent nos emails et nous envoient newsletters, notifications nouvelles provenant de groupes ou blogs que nous suivons (on peut choisir la fréquence d’envoi sur certains réseaux).
Pour ma part, ceci représente une bonne centaine de mails par jour.

Et vous, vous êtes-vous posé la question? Venez en débattre ici ou sur les réseaux sociaux.  Pour m’y retrouver: About.me/edithpage.

Sources d’infos:

TNW: Despite claims of decline in the West, Facebook is stronger than ever in the rest of the world.

France 24: Convergence entre les univers du mobile et les produits technologiques d’intérieur.

Pebble Smartwatch.

3 questions sur les réseaux sociaux internes à l’entreprise


Les Réseaux sociaux internes à l’entreprise dits “RSE” représentent à mon sens la prochaine “r-évolution” sociale de l’interaction entre collaborateurs. Voici une conférence organisée par la Swiss Community Managers Association (SCMA) en partenariat avec la FER Genève mardi 21 janvier pour parcourir ce sujet inspirant et en plein essor. 

Inscription www.fer-ge.ch ou communitymanagers.ch.
Lieu FER Genève, 98, rue de Saint-Jean
Date 21 janvier 2014
Horaire Accueil dès 17 h., conférence à 17 h 30, apéritif à 19 h.
Prix 50 francs, gratuit pour les membres de la FER Genève et de la Swiss Community Managers Association.

Capture d’écran 2014-01-14 à 21.18.40

Propos recueillis par Pierre Cormon, pour le magazine Entreprise Romande de la Fédération des Entreprises Romande (FER) Genève.

pdv022na13a

RÉSEAUX SOCIAUX INTERNES À L’ENTREPRISE: COMMENT CRÉER LA COLLABORATION ET POURQUOI

Quelques années après avoir touché les particuliers, la vague des réseaux sociaux est arrivée dans le monde des entreprises. Certaines utilisent les réseaux sociaux externes, telles que Facebook ou LinkedIn, pour interagir avec l’extérieur. Et de plus en plus d’entre elles créent un réseau social interne, destiné à leurs collaborateurs. Comment? Pourquoi? Faut-il être une multinationale pour se le permettre? Ou des outils sont-ils également à la portée des petites entreprises? C’est pour répondre à ces questions que la Swiss Community Managers Association organise une conférence le 21 janvier, en collaboration avec la Fédération des Entreprises Romandes Genève. Edith Page, membre du comité d’organisation de la Swiss Community Managers Association (SCMA), est cofondatrice de Net-Academy.ch, un institut de formation en médias sociaux partenaire de la SCMA et fondatrice de l’agence de communication In-fuseon.com.

Capture d’écran 2014-01-15 à 09.40.21

A QUOI SERVENT LES RÉSEAUX SOCIAUX D’ENTREPRISE?

Ils servent à stimuler la créativité des collaborateurs et à les faire adhérer aux actions que mène l’entreprise, par exemple dans le domaine de la responsabilité sociale et environnementale. Prenez l’exemple d’une entreprise qui met sur pied un plan de mobilité pour encourager ses collaborateurs à faire recours à la mobilité douce: covoiturage, transports publics, vélo, etc. Avec un intranet, les informations sont mises à la disposition des collaborateurs, mais ceux-ci n’ont pas les moyens de réagir, ni de savoir qui adhère au programme. Avec un réseau social interne, les collaborateurs peuvent publier des messages, générer des commentaires, émettre des opinions. On obtient plus rapidement leur adhésion et la mise en place du plan s’en trouve facilitée. Ce fonctionnement peut s’appliquer à d’autres domaines, comme les économies d’énergie, en communiquant sur les bonnes pratiques. Je crois beaucoup à ces outils et à leur retour sur investissement.

A PARTIR DE QUELLE TAILLE UNE ENTREPRISE PEUT-ELLE METTRE EN PLACE UN RÉSEAU INTERNE?

Il n’existe pas de limite. Les grandes entreprises utilisent des plateformes internes relativement grandes, permettant à des personnes travaillant dans différents pays de travailler ensemble. Elles nécessitent l’acquisition de licences d’utilisation professionnelle et des investissements en termes de maintenance et de gestion de projets. Elles ne conviennent pas à de très petites structures, mais celles-ci peuvent utiliser des outils beaucoup plus légers, sur le web, du type Google+. Ils permettent de créer un réseau social privé, par exemple pour mettre en place une collaboration autour d’un projet. J’ai moi-même participé à un projet dans le domaine de l’immobilier, impliquant des personnes de plusieurs entreprises, qui collaboraient grâce à un réseau de ce type. Et entre deux, il existe toute une série de plateformes. Il n’y a donc pas de barrières. Ce qui compte réellement est l’objectif poursuivi par la direction de l’entreprise et les moyens alloués pour créer l’adhésion.

COMMENT LA CONFÉRENCE SE DÉROULERA-T-ELLE?

En deux temps. Nous commencerons par écouter trois intervenants. Une personne de Jive Software (éditeur de logiciels réseaux sociaux internes) donnera un aperçu du marché, des tendances, des utilisateurs, des bonnes pratiques. Un représentant de Givaudan, qui a créé un réseau social interne il y a deux ans, permettant à des personnes réparties dans des dizaines de pays de collaborer, nous donnera son retour d’expérience. Un stratège digital nous parlera des bonnes pratiques et des techniques d’animation des réseaux sociaux internes, en mettant en avant deux éléments: les objectifs de gouvernance d’entreprise et les objectifs de ressources humaines, comme le e-learning. Dans un deuxième temps, tout le monde se retrouvera autour d’une table ronde pour répondre aux questions.

Pour retrouver le pdf de l’interview: 3 questions à Edith Page

Au plaisir de vous rencontrer le 21 janvier 2014 à cette occasion!

This slideshow requires JavaScript.

10 bonnes pratiques pour optimiser votre communication sur les médias sociaux


1378807_406448259484482_1289018809_nVoici les 10 bonnes pratiques de communication sur les médias sociaux que j’ai présentées au salon Bitoubi de la PME à Genève cette semaine. L’accent a été mis sur l’usage de la communication web 2.0 au service du business. Nous étions quatre intervenants pour animer le module “Réseaux sociaux” face à une soixantaine de participants: Olivier Tripet et moi-même, co-fondateurs de Net-Academy, Thierry Weber de l’agence Breew et Eileen Schuch de Coolbrandz, que je remercie pour leur intervention et les partages d’expériences. Découvrez d’ailleurs ci-dessous quelques unes de leurs “success stories”!

This slideshow requires JavaScript.

10 BONNES PRATIQUES POUR OPTIMISER VOTRE COMMUNICATION SUR LES MEDIAS SOCIAUX

Le rapport d’étude Swiss Social Media 2012 de la Haute Ecole de Zürich donne le ton des us et coutumes de nos entreprises helvétiques sur les médias sociaux. Il y a encore un pain prometteur sur la planche!

  • Alors que les suisses sont hyper-connectés à 80% sur les réseaux sociaux, seule la moitié des entreprises interrogées estiment que les réseaux sociaux sont moyennement à très importants pour communiquer,
  • Une entreprise sur 5 a développé une stratégie de communication active sur les réseaux sociaux,
  • 3/4 des entreprises ne surveillent pas ce qui se dit sur elles sur le web (pas de veille ni monitoring).

Capture d’écran 2013-10-20 à 16.14.31

Bonne pratique n°1: Cohérence du positionnement de la marque.
La présence digitale d’une marque doit se faire en cohérence sur tous ses supports de communication même si le ton adopté peut varier en fonction du média (ex. ton plus familier ou proche sur une page Facebook).

Bonne pratique n°2: Définir les objectifs de communication et indicateurs de performance.
Objectifs: notoriété, connaissance, attrait, préférence, conviction.
Indicateurs de performance: trafic (impressions, conversations); appréciation: « likes », +1; Engagement (commentaires, partages);  Acquisition (ex opt-in d’une newsletter);  Conversion (achat); Sentiment (tonalité des conversations).

Bonne pratique n°3: Comprendre son public et ses comportements.
Quelle est l’expérience utilisateur qui correspond le mieux au besoin? Sur quels réseaux?

Bonne pratique n°4: Valeur ajoutée de l’expérience utilisateur.
Capter son public par une expérience utilisateur positive et désirable; fidéliser par l’unicité et la simplicité d’accès (produit ou service).

Bonne pratique n°5: Unicité, originalité, remarquabilité, inspiration.
Se démarquer, se différencier durablement.

Bonne pratique n°6: Importance du contenu: qualité, tonalité, forme.
Créer un souvenir mémorable en éprouvant les sens et les émotions (forme et fond des contenus: storytelling, texte, image, vidéo etc).

Bonne pratique n°7: Les bons messages sur les bons canaux au bon moment.
Créer un éco-système en optimisant les messages en fonction des canaux de communication et le timing des publications.

Bonne pratique n°8: Etre présent là où est l’internaute.
Penser circulation des contenus aux points de présence.

Bonne pratique n°9: Investir sur les compétences humaines et techniques.
Valoriser les rôles clés que sont le community management et le web marketing.

Bonne pratique n°10: Suivre et optimiser les “metrics”.
C’est la base du ROI de votre action de communication. Suivez les indicateurs de performance définis et ajuster les contenus en fonction.

Retrouvez la présentation complète:

MIKI, chroniqueuse de l’agence Breew:

Thierry Weber applique à sa propre communication ce qu’il préconise pour ses clients, soit l’usage du transmedia. Le storytelling personnifié par sa mascotte Miki accompagne l’internaute à travers toutes les expériences quotidiennes de l’agence. L’astuce réussie d’un personnage auquel on peut s’identifier facilement, c’est pas vrai Boss?…Retrouvez Miki sur le site de Breew, Facebook et son blog.

Coolbranz ou l’expérience utilisateur dans la vraie vie par le bouche-à-oreilles:

Eileen Schuch a lancé le défi du Word-of-mouth digital en Suisse via la plateforme communautaire coolbrandz.ch de 5’000 personnes qualifiées. Opérations bloggers et consommatrices orchestrées de main de maître via des tests produits et un éco-système digital s’appuyant sur les réseaux sociaux appropriés à chaque cas. Exemple de la campagne Kérastase Coiffage Couture, selon Eileen: “En un mois, 15 blogs ont atteint un potentiel de 924’000 personnes et engagé 173’000 personnes dans des conversations autour de la marque”.

3_bloggers

Source:

ICT journal: Médias sociaux: les entreprises suisses peu présentes.

Pour une stratégie médias sociaux au service de votre business au salon Bitoubi


Conférence in-fuseon Salon bitoubiCapture d’écran 2013-06-02 à 22.54.43Suite à ma participation au 1er salon Bitoubi à Lausanne en juin sur le thème de la communication au sens propre au service de la PME, c’est comme “marraine” du module Médias sociaux que je vous donne rendez-vous dans L’entreprenarium de la 2ème édition du salon le 17 octobre à Genève.
Participez à la conférence et table ronde animées par Olivier Tripet et moi-même, en tant que co-fondateurs de Net-Academy,  institut de formation en communication digitale et médias sociaux. Nous avons des billets gratuits à remettre.

La tonalité du salon scande l’importance d’orienter sa communication dans le sens d’un développement business. Les moyens de communication web 2.0 incluant le bon usage des réseaux sociaux y seront largement abordés dans notre module.

Capture d’écran 2013-10-07 à 23.47.26

Pour une stratégie médias sociaux
au service de votre business

Quelles sont les stratégies, les outils et les bonnes pratiques
à mettre en oeuvre pour accroître votre efficacité business
sur les médias sociaux?

Date: jeudi 17 octobre 2013
Horaire: de 14h30 à 16h30
LieuSalon bitoubi - Salle Atelium - Palexpo Genève (Halle 4)

Programme

Dans quel contexte business les médias sociaux sont-ils pertinents ?
E-commerce, e-réputation, e-acquisition sont les 3 axes à envisager pour une action efficace sur les médias sociaux. Présentation des enjeux et de leur potentiel.
par Oliver Tripet, co-fondateur de Net-Academy

Les dix bonnes pratiques pour optimiser votre communication sur les médias sociaux.
Créer et construire la notoriété de votre marque, acquérir et fidéliser les internautes pour atteindre vos objectifs business sur les médias sociaux.
par Edith Page, co-fondatrice de Net-Academy

Témoignages
Thierry Weber, fondateur de breew et Eileen Schuch, fondatrice de coolbrandz

Table ronde et questions/réponses.

Recevez un billet gratuit

Net-Academy met plusieurs entrées gratuites à la disposition des premiers qui se manifesteront à l’adresse email:

Capture d’écran 2013-10-07 à 23.42.41

Au plaisir de se rencontrer au salon!

Pour la suite des festivités:

Pour vous inscrire à la newsletter de Net-Academy, suivez ce lien: eepurl.com/CIL4X

Lien vers le programme Entreprenarium Bitoubi au complet.

L’eau de Genève ouvre ses vannes: concours et vidéos ludiques.


Capture d’écran 2013-05-12 à 22.36.19Il y a un an pratiquement jour pour jour j’avais relayé le concours de création du T-shirt officiel de l’Eau de Genève et avais noté l’usage de la communication digitale et des médias sociaux comme soutiens au concours. Cette année, nouveau concours et nouveau bond de l’Eau de Genève vers les médias sociaux avec une stratégie transmedia très visuelle reliant site web SIG, page Facebook Eau de Genève et la chaîne Youtube SIG!

UN CONCOURS RONDEMENT MENÉ

En bref, 3 vidéos très ludiques actionnant 3 registres différents de la marque:

  • le plaisir de la boire
  • le partage
  • son effet surprenant

Ces vidéos sketches ont été créées par des professionnels suisses romands (Pierre Naftule, Brigitte Rosset et Laurent Nicolet) et jouent à fond la carte genevoise. Les lieux , l’accent, le “De bleu de bleu” et j’en passe. Le sketch que je préfère? “Stupéfiante!-L’eau de Genève” par Laurent Nicolet.

Participer au concours s’avère vraiment simple: découvrir les vidéos (et en plus passer un bon moment), répondre à 3 questions très simples et le tour est joué. A la clé, des cadeaux sympathiques.Capture d’écran 2013-05-12 à 23.03.34 De plus, le concours dirige l’internaute vers les carafes Eau de Genève, objets “collector” habillés par des artistes connus et dont l’ensemble des bénéfices des ventes (soit CHF 5.- par carafe) est reversé à des associations œuvrant pour contribuer à l’accès à l’eau potable dans les pays en voie de développement. Capture d’écran 2013-05-12 à 23.05.19

On peut dire que ce concours s’inscrit pleinement dans notre société de l’image et de l’immédiateté mais aussi de façon durable. Bravo pour cette action de communication que je trouve personnellement remarquable. Je me suis amusée à “confronter” cette campagne aux 6 critères de valeur perçue selon les “heuristiques de Nielsen”. L’expérience utilisateur semble comblée selon ces critères.

Capture d’écran 2013-05-12 à 23.00.44

Le concours est ouvert jusqu’au 27 mai!

Pour jouer:

Page web SIG du concours Eau de Genève.

Page Facebook Eau de Genève: concours.

Chaîne Youtube: sketches eau de Genève.